02/11/2012

Les nouveaux traiteurs veulent rendre vos repas goûteux et faciles

De la sandwicherie jusqu’aux plats élaborés, les nouvelles enseignes fleurissent en ville

Lire la suite

09:57 Publié dans Divers | Tags : take-away, sandwich, produits | Lien permanent | Commentaires (1)

24/03/2012

Le goût de la belle pistache à Forel (Lavaux)

behbahani.jpgAvec Fruit Fantaisie, Keyvan Behbahani prépare de superbes noix de cajou, amandes et autres fruits secs

Lire la suite

09:30 Publié dans Produits, Terroirs | Tags : fruit, vaud, produits | Lien permanent | Commentaires (0)

17/09/2011

Testé pour vous: les confitures faites par les clients Migros

conf_migros.jpgEt voici l’ère des confitures 2.0! La démarche initiée par Migros il y a six mois a le mérite de la nouveauté.

Lire la suite

08:30 Publié dans Produits | Tags : produits, confiture | Lien permanent | Commentaires (0)

30/10/2010

Lausanne vit au rythme du café

Starbuks9962.jpgL’arc lémanique est un centre du négoce mondial du grain. Visite dans le labo où sont testés tous les cafés Starbucks.

Lire la suite

08:30 Publié dans Produits | Tags : café, produits | Lien permanent | Commentaires (0)

01/05/2010

Le roi du jus de pommes est Vaudois

PACHE_010_JUS_POMME.JPGAujourd’hui, les frères Pache iront à Berne recevoir leur titre de meilleur producteur suisse de jus de pommes artisanal. Une récompense qui couronne les dix ans de travail effectués par Samuel, un des deux frères. Si les Pache ont toujours bu du jus chez eux, ils n’avaient pas eu l’idée d’en vendre jusqu’en 1998. Cette année-là, c’est l’incendie total de leur ferme du Taulard, à Romanel-sur-Lausanne, qui va les mettre en piste.

Lire la suite

23/01/2010

Le Nid'Abeilles de Forel (Lavaux), une première paysanne

nidAbeilles_17.jpgIl est 4 heures de l’après-midi, au centre du village de Forel (Lavaux), et les acheteurs patientent avant l’ouverture du Nid’abeilles, le magasin lancé par une cinquantaine de Paysannes vaudoises, ces «femmes rurales», comme les appelle Anne-Marie Chevalley, présidente de la coopérative.

Lire la suite

08:15 Publié dans Terroirs | Tags : épicerie, produits, lavaux | Lien permanent | Commentaires (0)

28/09/2009

Le plein de médailles pour le terroir

terroirs.jpgLe Concours suisse des produits du terroir, organisé tous les deux ans dans le Jura, a décerné ses médailles. Avec générosité tant la qualité des produits qui lui ont été soumis étaint bonne, à en croire le palmarès. 6 médailles d'excellence, 148 d'or, 131 d'argent et 141 de bronze, pour plus de 1000 produits présentés. Autant dire que la reconnaissance du terroir suisse semble garantie. Voici les gagnants vaudois.

Lire la suite

31/07/2009

Tous à l'alpage pour fêter le gruyère

prazrodet.jpgC'est déjà la cinquième année que les producteurs de gruyère d'alpage AOC organisent des journées de promotion dans leur chalet pour expliquer combien le gruyère d'alpage est un gruyère à part. Vous trouverez ci-après les dates prévues de ces journées on ne peut plus sympathique où on a l'occasion de découvrir ces petites fromageries au milieu des bois et des pâturages, de boire l'apéro avant de déguster une fondue, voire même de danser au son de l'accordéon ou du cor des Alpes.

Lire la suite

17/07/2009

L'homme qui cherche les meilleures vanilles

vaNILLE_02_CASSAM_CHENAI.jpgQuand on rentre dans l’appartement de Yoann Cassam Chenai, on est saisi par la puissante odeur de vanille. «Ah? Vous trouvez? Je ne la sens même plus.» Yoann a des origines indiennes et chinoises, mais c’est bien à Madagascar que sa famille a établi un comptoir d’épices il y a plus d’un siècle. Lui a travaillé à l’Ecole hôtelière de Lausanne, avant de travailler à Genève. Mais il «adore la vanille» et s’est mis en chasse des meilleures gousses du monde entier, qu’il importe en Suisse pour les chefs ou les pâtissiers et qu’il vend sur son site.

Lire la suite

20/06/2009

Les fleurs, c’est aussi bon que beau

FLEURS_01_COMESTIBLES.jpgIl y a plus de vingt ans que Marinette Hess-Hadorn cultive des fleurs comestibles au Mont-sur-Lausanne, parmi les plants de tomate ou les herbes aromatiques que sa famille de maraîchers fait pousser. Elle s’y est mise «comme ça», par envie et parce qu’«ici, on n’aime faire les choses en grand, alors on diversifie». Marinette a commencé avec des fleurs de bourrache, qu’elle a abandonnées ensuite. «C’est très fragile, c’est compliqué à récolter. Mais il en resurgit encore partout, c’est une vraie mauvaise herbe.»

Lire la suite

08:00 Publié dans Produits, Terroirs | Tags : produits, fleurs | Lien permanent | Commentaires (2)

13/06/2009

"Mes essaims sont un peu mes enfants"

Miel_9367.jpg«Dans ma famille, le miel était un luxe. Nous avions droit à un kilo pour nous, sept enfants d’agriculteurs.» Gamin, Jakob Troxler a découvert les abeilles chez un voisin de son oncle, et il s’était dit qu’il en aurait à lui quand il serait grand. Devenu ingénieur agronome et chercheur à l’Institut de Changins (aujourd’hui à la retraite), il n’est pourtant devenu apiculteur qu’à la cinquantaine.

Lire la suite

30/05/2009

Plus proche, la fraise suisse arrive à point

fraises_12.jpg«Je n’aurais jamais pensé qu’elles démarreraient si vite.» Ce lundi, en parcourant ses plantations de Pomy, Rémy Vulliemin n’en revenait toujours pas. Surtout, il attendait avec impatience que la météo redevienne normale. «Elles souffrent», expliquait-il en parlant de ses fraises. Cueillir les premières avant l’Ascension, lui qui n’a que de la pleine terre, entendez une culture traditionnelle, sans tunnel ou hors sol, il n’avait jamais vu ça dans ce Nord vaudois où il cultive le fruit depuis une vingtaine d’années.

Lire la suite

16/05/2009

La rhubarbe aime le Vully

rhubarbe_27.jpg

C’est une vieille tradition menacée: la plante acidulée aime les terrains aérés de la région. Et crac, on casse la tige. Et crac, un coup de couteau pour nettoyer le pied. Et crac, un autre pour couper la feuille. Trois gestes répétés à l’infini pour récolter les bâtons de rhubarbe, d’avril à mi-juin. Alexandre Javet et ses ouvriers polonais font dans le répétitif sur les coteaux du Mont-Vully mais ils poursuivent une vieille tradition de cette région entre les lacs de Neuchâtel et de Morat.

Lire la suite

09/05/2009

Le colza fait jaunir nos champs

Claude_Cavin_54.JPG

Elle étend ses magnifiques couleurs jaunes sur tout le plateau vaudois. Et jeudi prochain, elle va même colorer toute la place Fédérale, à Berne, pour une manifestation en son honneur. Elle, c’est la fleur de colza, qui n’est que l’apogée d’une plante longtemps boudée et qui, depuis une vingtaine d’années, s’est refait une nouvelle santé.

Lire la suite

08:01 Publié dans Produits, Terroirs | Tags : produits, huile | Lien permanent | Commentaires (1)

04/05/2009

Dis, Papa, elles viennent d'où, les asperges?

 

ASPERGES_VERTES_05_GACHET.jpg

«Quand on a commencé, il y a quinze ans, on avait plus de peine à les vendre qu’à les produire.» Daniel Gachet, à Eclépens, est un des trois principaux producteurs vaudois d’asperges vertes, avec son beau-frère, Luc Bourgeois, à Vullierens, et Jacques Hobi, à Oulens-sous-Echallens. Il y a quinze ans, en effet, les consommateurs suisses et romands n’avaient d’yeux que pour l’asperge blanche. Ils ne savaient que faire de ces tiges vertes qui apparaissaient sur les marchés. Les pionniers ont eu raison d’insister, avec l’aide de grands chefs: la verte s’est imposée. Aujourd’hui, notre pays produit 252 tonnes de cette dernière, contre 79 pour les blanches… Ce qui reste peu, face aux respectivement 6019 et 4262 tonnes importées. Si la verte s’est imposée, ce n’est qu’une question de culture, puisque blanche, verte et violette sont en fait la même plante. La seule différence vient du mode de culture. La blanche est buttée, c’est-à-dire qu’on recouvre ses bourgeons d’un mélange de terre et de sable pour l’empêcher de voir le soleil, alors que la verte tire sa couleur de son exposition au même soleil. La violette se situe entre les deux.

Lire la suite

11/04/2009

"La morille, ça prend la tête jusqu'à mi-mai"

 

MORILLES1_03.04..jpg

«Pendant la saison, je n’ai pas l’idée de la cuisiner. Je n’ai pas l’idée non plus d’inviter des copains. Toute ma tête est tournée vers la morille jusqu’à mi-mai. Alors, je sèche celles que je trouve pour les manger plus tard.» Marc Demierre est prof de musique au Gymnase d’Yverdon. Mais, dès mi-mars, sa tête est ailleurs, dans les bois de tout le canton, sur des coteaux pas trop exposés au soleil, humides mais juste ce qu’il faut, au pied d’un frêne. C’est là qu’il trouvera des morilles noires, les pointues, les plus précoces.

Lire la suite

28/03/2009

Un bon pâté, «c’est fait avec amour»

BOUCHERIE_CULLY_341.jpg

Sur Facebook, le groupe des «Amis du vrai pâté vaudois» a dans ses statuts l’obligation d’organiser un «banquet scientifique et gustatif de pâtéologie». Le premier devait se tenir la semaine prochaine, mais la Confrérie de la charcuterie artisanale, partenaire de l’événement, a demandé qu’il soit reporté à l’automne. Elle voulait faire les choses en grand. Dame, le pâté vaudois, le vrai, méritait une fête d’envergure. Ce n’est donc que partie remise.

Lire la suite

19/01/2009

Les biscuits de l’institution primés

biscuit4.jpg

C’est une boulangerie presque à l’ancienne, serait-on tenté de dire. Pas de machines automatisées et beaucoup de personnel. Normal, il s’agit en fait de l’Atelier-Biscuiterie de La Rosière, à Estavayer-le-Lac, et les employés sont tous handicapés mentaux ou psychiques, à l’exception des maîtres socioprofessionnels. Mais c’est bien cet atelier qui a remporté un des Coqs d’Or suisses décernés par le premier Guide des gourmands. «Vous savez, on fait des produits nobles dans un secteur haut de gamme», explique Gérald Bopp, le responsable. «On est très fiers d’avoir reçu ce prix, explique Myriam, une des employées. Mais c’est aussi parce qu’on travaille bien», poursuit la jeune fille.

Lire la suite

09:20 Publié dans Terroirs | Tags : produits, vaud, biscuits | Lien permanent | Commentaires (0)

13/12/2008

Cette cuisine qui a forgé le patrimoine suisse

buffet.jpg
Qu’est-ce qui représente le patrimoine culinaire de la Suisse? Cela fait quatre ans que Stéphane Boisseaux, responsable du Patrimoine culinaire suisse, et son équipe doivent trancher d’épineuses questions. La raclette est-elle purement valaisanne ou a-t-elle conquis la Romandie? Le saucisson vaudois, protégé par une Indication géographique protégée, n’est-il que vaudois, alors que toute la Romandie ou presque en fait? Toutes ces questions ont désormais une réponse scientifique, avec la parution cette semaine des 400 fiches descriptives de près de 500 produits typiquement suisses ou auxquels les Suisses sont spécialement attachés (depuis au moins quarante ans).

Lire la suite

06/12/2008

Les rois de la charcuterie ont leur confrérie

CORSIERQ18_BOUCHERIE_STUBY_FENIL.jpg

Les vins vaudois avaient le Guillon, les pains les Chevaliers du Bon Pain, mais la charcuterie artisanale et ses spécialités n’avaient pas de confrérie pour défendre leurs valeurs dans la bonne humeur. C’est désormais chose faite avec le lancement, jeudi dernier, de la Confrérie de la charcuterie artisanale, au château d’Aigle.

La bonne centaine d’artisans bouchers-charcutiers vaudois se bat contre la grande distribution et ses laboratoires industriels. Pour affirmer leur métier d’artisan, leur savoir-faire, ces travailleurs de l’ombre ont bien des associations professionnelles, comme l’Association des maîtres-bouchers (AVMB), la Charcuterie vaudoise, l’ICAOC qui défend les AOC du boutefas et du jambon à la borne. Mais rien qui respire la gourmandise et la bonne humeur. «Nous voulions quelque chose de chaleureux, explique José Naef, président de l’AVMB. L’amour de notre métier passe par la fabrication de terrines, d’atriaux, de saucisses aux choux ou de saucissons IGP. Il fallait un truc qui nous réunisse.»

Lire la suite