17/01/2014

A Neuchâtel, la tradition des non-filtrés malgré la grêle

vin,neuchâtel,chasselasMalgré le lourd tribut payé aux orages de 2013, une trentaine d’encaveurs ont quand même sorti leur chasselas primeur

Lire la suite

09:58 Publié dans Vins | Tags : vin, neuchâtel, chasselas | Lien permanent | Commentaires (2)

07/12/2013

Un mousseux d’ici pour les Fêtes?

vin,mousseux,dégustation,vaud,valaisenève,neuchâtel83 effervescents suisses à la dégustation, avec de bonnes et de mauvaises surprises

Lire la suite

08/02/2013

Un salon des vins naturels à Neuchâtel

35 producteurs présentent à Neuchâtel leurs crus sans ajout autre que des sulfites

Lire la suite

08:00 Publié dans Vins | Tags : vin, bio, neuchâtel | Lien permanent | Commentaires (1)

19/01/2013

A Neuchâtel, les non-filtrés pour la tradition

vin,chasselas,NeuchâtelCette semaine, comme chaque année, Neuchâtel faisait la fête à ses non-filtrés pour leur sortie de cave.

Lire la suite

08:00 Publié dans Vins | Tags : vin, chasselas, neuchâtel | Lien permanent | Commentaires (2)

06/02/2010

Le non-filtré, accident devenu spécialité

nonfiltre_ritter_cochand.jpgAujourd’hui, 9% du chasselas neuchâtelois est vendu en «non-filtré», un vin trouble qui sort des caves à fin janvier déjà, lors de deux traditionnelles fêtes à Neuchâtel et à La Chaux-de-Fonds. Le non-filtré? C’est un chasselas élevé tout à fait traditionnellement, mais qu’on met en bouteille sans… le filtrer, et ce dès le troisième mercredi de janvier. Les lies restent ainsi en suspension dans la bouteille, continuant à échanger avec le breuvage arômes et chimie.

Lire la suite

08:15 Publié dans Vins | Tags : vin, chasselas, blanc, neuchâtel | Lien permanent | Commentaires (0)

11/09/2009

Vous connaissez Peseux?

cassisdijon.jpgLa semaine du pauvre chroniqueur que je suis fut des plus chargées. Petit carnet de route en mode télégraphique et une bonne adresse pendant qu'on y est du côté de Neuchâtel.

Lire la suite

19/06/2009

Choisir son resto sur iPhone

cdf_iphone.jpgUne version mobile de notre guide des restaurants romands est désormais disponible spécifiquement sur les téléphones d’Apple. Il y a bien sûr la version papier de notre guide Le Coup de fourchette. Mais, dès aujourd’hui, vous pouvez également l’emporter partout avec vous sur votre iPhone (et exclusivement sur celui-ci). C’est la première application suisse dédiée aux restaurants faite pour l’iPhone.

Lire la suite

21/04/2009

Ca y est: le nouveau Coup de fourchette est sorti

couv_cdf-1.jpgC'est toujours une émotion quand le guide arrive de l'imprimerie, encore tout frais, avec une petite odeur de papier et d'encre indéfinissable. Le  nouveau guide gastronomique de 24 heures, le Coup de fourchette, m'est arrivé aujourd'hui. Ca n'a l'air de rien, mais c'est l'aboutissement de semaines de travail, de tests, de vérifications, de revérifications, de corrections. Mais le bébé est beau. Il faut dire qu'on a tout changé... sans changer l'esprit. Je m'explique.

Lire la suite

19/01/2009

Neuchâtel présente son «non-filtré»

nonfiltre.jpgPlus que quelques jours de patience: le vin blanc non filtré de Neuchâtel sortira mercredi prochain. Le vin non filtré? Une «jeune spécialité» du canton, à savoir du chasselas qui subit ses deux fermentations mais qui n’est pas filtré ensuite pour éliminer les lies en suspension. Les 130 000 litres annuels représentent aujourd’hui 9% de la production cantonale de chasselas, ne cessant de grignoter lentement des parts de marché.

Lire la suite

09:30 Publié dans Vins | Tags : vins, neuchâtel | Lien permanent | Commentaires (0)

16/06/2008

Un scarabée fort sympathique

600107078.jpgPetite virée l'autre soir au Landeron. La vieille ville est adorable. Adorablement morte, aussi, comme un musée à ciel ouvert. Heureusement qu'il y trône un bistrot chaleureux, coloré et sympathique. Son nom? L'Escarbot, qui, comme tout le monde le sait, est une sorte de scarabée. C'est lui, d'ailleurs, qui sert d'enseigne à l'établissement.  Et comme son patron Luis Vieira, sait bien faire à manger...

Lire la suite

04/06/2008

Au royaume du luxe

115587095.jpgOui, je suis un privilégié qui mange souvent au restaurant pour son travail. Si je devais assumer ce budget tout seul, je n'aurais pas le quart de la moitié de la chance que j'ai... Voyage, donc, au pays du luxe, à savoir le Palafitte de Neuchâtel et son restaurant Le Colvert. Avant même de déguster, le cadre en impose. Rappelez-vous: le Palafitte, c'est cet hôtel sur pilotis posé sur les rives du lac de Neuchâtel pour Expo.02 et qui en est le seul signe visible dans le canton. L'hôtel propose des suites les pieds dans l'eau, avec sa propre échelle pour aller se baigner, son jacuzzi privé, et tout, et tout. Autant prévenir les radins: ce n'est pas donné. Le restaurant est plus raisonnable...

Lire la suite

26/03/2008

L'accueil magique de Dombresson

C'était magnifique, ce week-end, dans les Montagnes neuchâteloises. Il y avait du soleil, entre deux averses de neige, sur la route qui mène de Valangin à Saint-Imier. Nous, nous sommes arrêtés à Dombresson, dans l'Hôtel de Commune, où la famille Stangl régale les gourmands depuis trois générations. Le dernier en date, Michel, s'est formé dans plusieurs établissements avant de reprendre l'hôtel il y a une vingtaine d'années. Mais pas de routine chez ce toujours jeune homme. Il accueille les clients à l'entrée avec ce beau sourire et cet accent que nous adorons, nous autres Vaudois.

Dans la petite salle à manger, pas de grands effets de décoration, même si l'ensemble est agréable. C'est surtout dans l'assiette que se cache le secret. A des prix tout sympas, de beaux produits sont apprêtés avec beaucoup de finesse par le chef. Là aussi, la modestie empêche Stangl de se lancer dans des créations qui pourraient bluffer le chaland. Non, ici, on est au pays de l'authentique. Des cuissons parfaites, un amour des légumes qui fait servir pas moins de 12 légumes différents avec un carré d'agneau, une passion pour les poissons. Bref, une belle cuisine qui ne renie pas ses origines tout en sachant rester légère.

Et, on vous l'a dit, l'accueil est si gentil, si prévenant qu'on a juste envie de rester encore un peu... Mais la neige menace au loin ce jour-là.