22/03/2012

La Suisse en finale

chiaravalloti.jpgFranck Giovannini, le nouveau président du Bocuse d'or suisse (par ailleurs chef de Benoît Violier), était plutôt inquiet après le concours suisse qui s'était déroulé au Sirha de Genève. Il peut être rassuré: son poulain, Teo Chiaravalloti, sous-chef au Villa Principe Leopoldo de Lugano, a terminé 7e de la sélection européenne, gagnant ainsi sa place pour la finale mondiale qui aura lieu en janvier 2013 à Lyon.

Lire la suite

07/02/2012

Le Bocuse d’or suisse est Tessinois

teo_Chiaravalloti.jpgTeo Chiaravalloti ira défendre les couleurs nationales à Bruxelles après avoir été désigné au Sirha de Genève

Lire la suite

03/02/2012

Le Sirha de Genève, ce salon qui fait concurrence à Gastronomia

Sirha2010.jpgLe rendez-vous bisannuel de Genève s’ouvre dimanche, avec une série de shows à rendre jaloux le salon lausannois, dont le Bocuse d'or suisse (photo: Rochat et Girardet au Bocuse d'or européen 2010).

Lire la suite

16:46 Publié dans Divers | Tags : salon, genève, bocuse d'or | Lien permanent | Commentaires (0)

31/12/2011

Le combat des chefs, c’est impitoyable

giovannini2.jpgBon, autant vous l’avouer tout de suite, j’ai donné un microscopique coup de main au documentaire de Jean-François Amiguet dont je vais vous parler et qui passe dimanche soir sur TSR 2. Donc, si je vous en dis du bien, vous allez penser que je suis partial.

Lire la suite

30/10/2009

Face à Gastronomia, le salon Gourmet de Genève fera fort

Logo-BOC-Europe-2010.jpgSoutenu par le Sirha de Lyon, le nouveau salon genevois présente des arguments et des stars de poids. A Lausanne, le salon des professionnels de la restauration Gastronomia est à la peine: 15 000 visiteurs en 2008, contre 27 000 en 2006. Avec l’aide des Bâlois de MCH, organisateurs d’IGEHO, il espère se relancer en octobre 2010. Mais la concurrence n’a pas attendu.

Lire la suite

02/10/2009

Un Vaudois vise le Bocuse d’or

cuistoBocuse_09.jpgLes six finalistes du Cuisinier d’or ont été choisis. Ils tenteront de ravir le Trophée national de cuisine artistique avant de viser le Bocuse d’or.

Lire la suite

30/01/2009

La passion de la cuisine

bocuse.jpgJ'ai eu la chance d'aller à la finale du Bocuse d'Or à Lyon cette semaine, pour suivre le candidat suisse Stéphane Décotterd (voir l'article paru dans 24 heures). C'est juste impressionnant, pour un amateur comme moi, de croiser dans la salle Paul Bocuse, Georges Blanc, Alain Ducasse, Régis Marcon et tant d'autres chefs de haut vol. Ils sont là parce qu'ils sont membres du comité, du jury ou simplement en spectateurs par passion de la grande, toute grande cuisine. Bien sûr, il y a là une surenchère de moyens, de produits. Bien sûr, il y a aussi là une gastronomie de concours, faite pour plaire à un jury donné. Mais c'est magnifique de voir tout le monde vibrer pour les "exploits" des chefs candidats, y compris un public de passionnés.

Lire la suite