24/01/2014

Une Toscane familiale et amicale au cœur de Saint-Livres

toscane2.jpgSeamus de Pentheny O’Kelly est un personnage attachant et original.

Lire la suite

11/01/2014

A Lausanne, Mi Sushi ne fait rien à moitié

restaurant,japon,lausanneBien sûr, les boutiques à sushis fleurissent en ville comme les cerisiers dans les jardins japonais. Mais leur qualité peut varier énormément.

Lire la suite

06/12/2013

A Chexbres, l’Umé jette un pont entre trois cultures, avec succès

restaurant,japon,chine,lavauxL’homme qui avait fait découvrir la cuisine japonaise à Chexbres, Yoshi Iizuka, a remis son restaurant dans la petite rue du Cotterd, au centre du village.

Lire la suite

22/11/2013

Les vins suisses s'offrent dix jours au resto

vin,suisse,événement,restaurantLa Swiss Wine Week proposera trois accords avec des vins suisses dans 120 restaurants partenaires

Lire la suite

04/09/2013

Une Italie généreuse et moderne à Lausanne

restaurant,italien,lausanneIl est un restaurant discret en haut de l'avenue d'Ouchy qui mérite pourtant votre visite, et je ne dis pas ça parce que les tenanciers sont des copains. Pasta e Sfizi propose une cuisine italienne originale, moderne, authentique, par la grâce de son cuisinier Luca Santoro et de sa générosité. Nous y étions l'autre soir pour une soirée de gala et cet autodidacte a fait feu de tout bois.

Lire la suite

13/05/2013

Le Laxmi nouveau titille agréablement les palais lausannois

indien,lausanne,restaurantOn l’avait un peu manqué, il faut l’avouer, d’autant qu’il a passé des mois derrière les échafaudages de travaux compliqués (le bâtiment est classé).

Lire la suite

03/12/2012

Du Krug, un repas indien et une présidente énergique

vin,champagne,indienMargaret Henriquez préside Krug, qu’elle veut mieux faire connaître. Elle voulait confronter ses vins à la cuisine indienne du Razoi by Vineet, à Genève. Une réussite

Lire la suite

13/07/2012

Manger thaïlandais sous les arbres de la place du Village de Grandvaux

grandv2.jpgEn plein centre du village de Lavaux, le Café de la Place a connu sa période apéro vaudois, dont seuls les anciens se souviennent, puis une longue période chinoise, qui avait bonne réputation. Depuis le début de l’année, il est désormais thaïlandais, par la grâce de Samart Wasugree, qui a passé par le Jardin thaï de l’hôtel Alpha-Palmiers, à Lausanne.

Lire la suite

10/02/2012

A Pully,le Bambou sait être souple et se dédoubler

bambou.jpgIl est tout discret, le long de l’interminable avenue Général-Guisan, qui relie Lausanne à Pully.

Lire la suite

25/11/2011

A Lutry, il est possible de déguster les sushis en admirant le lac

KO-AN_LUTRY_04.jpgA Lutry, Xavier Noverraz a été un des précurseurs de la cuisine japonaise en Suisse. D’abord avec son restaurant au cœur du bourg, La Tour du Repos, lancé en 1988 déjà.

Lire la suite

16/06/2011

Les feux du Bangal allument agréablement les palais lausannois

bangal.jpgA l’avenue de Cour, côté Genève, le Bangal s’est agrandi d’une grande véranda vitrée, mais l’essence même de la maison dirigée par Hiron Nur Ahmed n’a pas changé: ici, c’est la cuisine du Bengladesh. Et pas question de dire qu’elle ressemble à la cuisine indienne, il y a des susceptibilités à ménager. Même si le Bengale se partage entre les deux pays. Hiron Nur Ahmed tient le Bangal depuis cinq ans, avec beaucoup d’humour et un français parfois difficile à comprendre.

Lire la suite

12/08/2010

Un vrai Rïad à Lausanne

riad.jpgL'autre jour, nous cheminions avec mon ami Alain dans l'idée d'aller manger chez Xu, le meilleur chinois de Lausanne (on ne parle ici que du goût, pas du décor et de la clientèle...). Et là, sur la rue du Tunnel, à côté de Passe-moi le sel, nous voilà interpellés par un couple sympathique. Il est Français, elle est Marocaine, ils viennent d'ouvrir il y a un mois le Rïad, un petit resto marocain. On oublie Xu et on teste. Excellente idée que nous avons eue là.

Lire la suite

10/07/2010

Que choisir: deux restos libanais à Lausanne

RESTO_OHLIBAN_166.jpgOh! Liban

Av. de la Gare 29, Lausanne. Tél: 021 311 57 56. Ouvert à midi du lundi au vendredi, et vendredi soir.

Type: self-service familial

C’est vraiment le restaurant type pour un déjeuner express. Dans un cadre exigu genre bar à café ou sur la minuscule terrasse, un plat du jour à moins de 20 francs et une série de mezzes vendus au poids (4 fr. 60 les 100 g) permettent de déguster une cuisine presque familiale, préparée par Nadine Hamze. C’est excellent, parfois un brin amateur, mais tellement gentil… C’est vite complet.

Le petit truc en plus: les baklavas sont excellents (ils sont importés par avion du Liban).

Lire la suite

08/08/2009

Les adresses du chef: Xavier Noverraz, du Ko-An, à Lutry

KO-AN-01.jpgIl y a vingt et un ans, Xavier Noverraz ouvrait le premier japonais de la région, à Lutry. S’il a depuis déménagé son Ko-An au 1er étage du bâtiment de La Lagune, sa philosophie n’a pas changé: proposer une cuisine authentique, la plus proche possible des standards nippons. C’est pour cela qu’il a toujours eu des chefs venus du Japon, comme le dernier, Toshio Kojima, arrivé il y a quatre ans et demi sans parler un mot de français. Dans la salle lumineuse qui ouvre sur le port, les traditions sont donc respectées.

Lire la suite

07/08/2009

A Pully, l’Iran se cache au bord de la Vuachère

jardin persan 80.jpgPour dénicher le seul restaurant iranien entre Genève et Villeneuve, il faut descendre le chemin du Trabandan, à Lausanne, et passer le pont sur la Vuachère. Juste après, à gauche, le Jardin Persan a ouvert ses portes vendredi dernier pour faire découvrir aux Suisses cette cuisine singulière et variée, qui aime les grillades et les légumes.

Lire la suite

31/07/2009

A Allaman, le Chasseur connaît bien sa viande

restaurant+chasseur+31.jpgCela fait maintenant presque une décennie que Marcelo et Monica Fernandez ont installé leur «consulat» argentin au centre d’Allaman, à l’enseigne du Chasseur. La décoration des deux salles de cette maison du XVIIIe fait dans le rustique chic, la plus grande des deux étant réservée aux non-fumeurs pour l’instant. Derrière, une terrasse abritée permet d’oublier la route Suisse qui passe devant l’établissement.

Lire la suite

04/07/2009

Les adresses du chef, Jean-Sébastien Ribette, de l'Auberge de la Veveyse, à Saint-Légier

ribette.jpgDepuis sept ans qu’ils ont rejoint leur auberge des hauts de Saint-Légier, Sahondra Verdan et Jean-Sébastien Ribette ne cessent d’asseoir leur réputation. Ils cultivent à la fois une convivialité de bon aloi et une cuisine fraîche, légère et inventive. Côté brasserie, la carte réserve de belles surprises. Au restaurant, la formule menu surprise aux prix raisonnables marche bien. Et la belle terrasse ne désemplit pas en été, d’autant qu’il n’y aura pas de vacances avant septembre.

Lire la suite

21/04/2009

Ca y est: le nouveau Coup de fourchette est sorti

couv_cdf-1.jpgC'est toujours une émotion quand le guide arrive de l'imprimerie, encore tout frais, avec une petite odeur de papier et d'encre indéfinissable. Le  nouveau guide gastronomique de 24 heures, le Coup de fourchette, m'est arrivé aujourd'hui. Ca n'a l'air de rien, mais c'est l'aboutissement de semaines de travail, de tests, de vérifications, de revérifications, de corrections. Mais le bébé est beau. Il faut dire qu'on a tout changé... sans changer l'esprit. Je m'explique.

Lire la suite

08/11/2007

Une Troika comme là-bas

Le Troika à GenèveComme on devait faire une réunion russophone à Genève, on a laissé la spécialiste nous guider. Nadia, donc, nous a emmenés au Troika, rue des Bains. Niché au pied d'un immeuble, décoré simplement mais tout en couleurs, le lieu respire l'authenticité et la modestie. Le menu vous emmène dans une Russie populaire, loin du caviar.

Les zakouski (chaud ou froid) vont de 7 à 16 fr. 50. On a aimé la salade de pomme avec carotte et noix, mélangeant sucré-salé, les harengs sur lit de pomme de terre, la salade Stolichniï. Mais on n'a pas testé le "Panaché de marinades pour accompagner la vodka". C'était à midi, et on travaillait, n'est-ce pas?

Du côté des plats, la cuisine poursuit dans la tradition rustique. Le borsh, cette soupe ravigotante, est à 12 francs et il les vaut largement. Catégorie luxe, le Stroganov de foie de veau avec du sarrasin semble valoir le détour. On a également testé le plat du jour (18 fr.), qui comprenait une soupe de bolets à la crème acidulée, et une tourte au riz et poisson, solide mais délicieuse. Bref, on a bien aimé cette adresse simple et chaleureuse, avec un service "comme à la maison".

Le Troika, Rue des Bains 35, 1205 Genève. Tél. 022 328 56 56. www.troika.ch. Fermé le samedi midi et le dimanche tout le jour.

23/08/2007

Un Tom Yam à déguster chaud

Le Tom Yam, à Lausanne. De g. à dr., Mme Nattida, chef cuisine, Sakri Ekrem, directeur, et Mme Songsri, patronne. Nicole nous quitte pour rejoindre un journal concurrent et ami. Triste. Mais on a pu quand même se faire une petite bouffe avant de se séparer. Direction le Tom Yam, à Lausanne, le restaurant thaïlandais du chemin de Chandieu. C'est un peu caché, forcément, au bout de cette rue d'habitation. Et pourtant, le Tom Yam s'y développe depuis des années, gage de qualité et de fidélité. Certains murmurent que plusieurs grands chefs de la région s'y rendent pendant leurs jours de congé...

Le décor n'a pas changé au fil des années, pas plus que le professionnalisme de Songsri qui accueille le client aimablement. La cuisine y est toujours aussi fidèle aux ingrédients essentiels de la cuisine thaï: équilibre des saveurs et cuissons rapides. Le poulet haché et sauté au basilic thaï est un régal, le curry matsaman joue en douceur. Seul regret: le restaurant n'a pas de terrasse. Mais vous me direz que, cet été, ce n'est pas vraiment un argument...

Tom Yam, Chemin de Chandieu 12, 1006 Lausanne. Tél : 021 616 09 41. Fermé samedi midi, dimanche et lundi.