19/04/2009

Les adresses du chef, David Tarnowski, du Montagne, à Chardonne

Tarnowski_Montagne.jpgDécouverte de l’année GaultMillau, David Tarnowski défend dans son Montagne de Chardonne une cuisine précise, aux goûts bien présents. La carte est courte, mais change régulièrement… comme le décor ouvert sur le lac à travers de larges baies vitrées. Le jeune chef lyonnais veut faire une «cuisine de proximité, sobre, respectant la tradition tout en y apportant un peu de création». Parmi ses produits de prédilection, la féra du lac. Il était justement en train d’en chercher au moment où nous l’avons joint.

Lire la suite

28/03/2009

Les adresses du chef, Patrick Riesen, au Pointu, à Grandvaux

Patrick Riesen est un homme heureux dans son restaurant de poche de Grandvaux. Seul en cuisine, dans sa veste noire, il propose désormais une carte beaucoup plus courte que par le passé, où filets de perche et filet de bœuf se disputent la vedette, ainsi qu’une formule menu, avec trois choix pour l’entrée, le plat et le dessert à 68 fr. Il peut ainsi mieux contenter sa clientèle, assurée d’avoir des produits de toute première fraîcheur que le chef apprête avec sa grande expérience. Depuis le temps qu’il est à Grandvaux, il a tissé un réseau de producteurs, dont les vignerons du coin qui tiennent largement la vedette dans sa cave.

Lire la suite

Un patrimoine fêté

Faverges_à_détourer.JPGIl y avait eu des précurseurs pour fêter l’entrée de Lavaux au patrimoine mondial de l’Unesco, comme Nicolas Pittet, producteur d’un «Lavaux patrimoine mondial» qui avait fait jaser dans la région. Pas question de suspecter le Domaine des Faverges, propriété de l’Etat de Fribourg, de pareille provocation pour sa Cuvée du patrimoine.

Lire la suite

08:00 Publié dans Vins | Tags : vin, vaud, lavaux | Lien permanent | Commentaires (0)

31/01/2009

Sortilège enchanteur

vin_Sortilege_98.JPGA Chardonne, les Neyroud sont arrivés en 1390, ce n’était pas hier… Et ils font du vin depuis en tout cas 1760, acte notarié à l’appui. Ils ont commencé à faire du gamay il y a plus de soixante ans, dans ce Lavaux voué au blanc. Représentant de la dernière génération, Alain s’est associé il y a cinq ans à son beau-fils, Gianni Bernasconi, pour exploiter le domaine familial de 5,5 hectares, dont un quart est planté en biodynamique.

Lire la suite

08:00 Publié dans Vins | Tags : vins, vaud, lavaux | Lien permanent | Commentaires (0)

06/01/2009

L’Auberge de l’Onde accueille un nouveau chef étoilé

zimmermann.jpgDepuis sa réouverture, le lieu mythique de Saint-Saphorin avait conquis une étoile Michelin grâce au chef Gérard Cavuscens. Patrick Zimmermann lui succède. C’est un lieu mythique dans la mémoire des Vaudois. L’auberge de Saint-Saphorin retentit encore bien sûr de l’esprit voisin de Gilles, mais aussi des fantômes de Charles-Albert Cingria ou de Paul Budry. C’est aussi là que se tenaient beaucoup de réunions (y compris les plus secrètes) du Parti radical après-guerre.

Lire la suite

03/01/2009

Les meilleurs chasselas vaudois

C’est Terravin qui le dit: ces deux vins-là sont les meilleurs chasselas du canton l’année dernière. Terravin, en effet, qui attribue les Lauriers d’or chaque année, a décidé de créer les Lauriers de platine pour le meilleur vin soumis en dégustation. Et, en finale, le jury n’a pas pu départager les deux derniers prétendants.

Lire la suite

08:00 Publié dans Vins | Tags : vins, vaud, lavaux, la côte | Lien permanent | Commentaires (1)

13/12/2008

Un vin d’edelweiss…

edlawine 94_DET.JPGUn vin parfumé à l’edelweiss, ça titille forcément la curiosité et, vous nous connaissez, nous sommes de petits curieux. Le flacon est élégant, tout en transparence. En fait, les edelweiss – cultivés de façon bio dans le Jura – macèrent dans un moût de chasselas qui est ensuite vinifié de manière traditionnelle. La demande est forte à l’étranger, promet le communiqué de presse.

En dégustation, le «produit» est étonnant… parce qu’il rappelle très peu le chasselas. Un nez très fruité qui pourrait faire penser à l’edelweiss ceux qui n’ont jamais senti cette fleur. Une bouche plutôt sucrée, avec des pointes d’acidité présentes et un vin qui «sature» assez rapidement le palais. Heureusement, vu son prix (28 fr. la bouteille de 5 dl). On sera donc raisonnables, pour une fois…

Edelwine, en désirée, 28 fr. Testuz, Le Treytorrens, 1096 Cully. Tél. 021 799 99 11. www.testuz.ch.

08:51 Publié dans Vins | Tags : vins, vaud, lavaux | Lien permanent | Commentaires (0)

11/12/2008

Quatre Plant Robert, sinon rien…

plaNT_ROBERT_CHOLLET_01.jpgHenri Chollet est un défenseur du Plan Robert, dont il est d’ailleurs vice-président de l’association. Le Plant Robert? Ne me dites pas que vous ne connaissez toujours pas ce «gamay de Lavaux», sauvé par Robert Monnier en 1962. Il s’agit bien, expertise ADN à l’appui, d’une variante de gamay, n’en déplaise à ceux qui espéraient trouver LE cépage rouge de Lavaux. «Les Valaisans ont l’humagne, nous avons le Plant Robert», affirme Henri Chollet.

Lire la suite

13:49 Publié dans Vins | Tags : vins, vaud, lavaux | Lien permanent | Commentaires (1)

10/12/2008

Il est bon, ce Vermorel

vermorel.jpgPas facile d'être invités chez un restaurateur parce que, même quand il a congé et qu'il vous invite à la maison, il en profite pour démontrer son talent, forcément largement supérieur au vôtre. Nous étions donc l'autre soir, à titre privé, chez Jean-Luc et Géraldine Vermorel, qui tiennent le Restaurant La Gare, à Cully. Et Jean-Luc nous a démontré qu'il était vraiment talentueux. Promis, la prochaine fois qu'il vient chez nous, on lui fera des pâtes, parce qu'il n'y a pas moyen de régater...

Lire la suite

06/12/2008

Un vin sexué, vraiment?

St Saphorin 67.JPGChristophe Chappuis, à Rivaz, a eu une idée amusante pour vendre son Saint-Saphorin. Faire sélectionner un vin en cuve par un groupe de femmes et un autre par un groupe d’hommes. Cela donne «Au Féminin» et «Au Masculin», qui rencontre déjà un joli succès de marketing.

Lire la suite

08:00 Publié dans Vins | Tags : vins, vaud, lavaux | Lien permanent | Commentaires (0)

03/11/2008

A l'assaut du Japon

legendedaley.jpgCyril Séverin n’est pas un vigneron comme les autres. En reprenant le domaine que son père, propriétaire des pharmacies Sun Store, avait acheté au Daley, il a dû se faire reconnaître par une profession curieuse. Ensuite, parce qu’il est persuadé que les vins suisses ont un avenir à l’exportation et qu’il s’en donne les moyens. Russie ou Asie, il se fait ambassadeur de ses vins, n’hésitant pas à sauter dans l’avion pour convaincre ceux qui n’y connaissent pas grand-chose. 

Lire la suite

09:29 Publié dans Vins | Tags : vins, vaud, lavaux | Lien permanent | Commentaires (2)