17/04/2010

Il est moelleux, mon chocolat

moelleux_chocolat.JPGIl y a comme ça des trucs qui se refusent à vous. Vous avez beau essayer, essayer et essayer encore, c’est raté ou, au mieux, ce n’est pas mal, mais pas très bien non plus. Parmi ces «graals» de ma cuisine à moi, figurait le moelleux au chocolat, vous savez, ce petit gâteau dont le cœur est fondant au moment de la dégustation. Chez moi, soit ça restait liquide, soit c’était ferme comme un bête… gâteau au chocolat. Mais fondant, non, que nenni, point! Jusqu’à ce que ma copine Françoise, gloire à elle, nous en fasse la démonstration, puis nous offre une photocopie de sa recette, découpée dans un magazine féminin et corrigée par ses soins. Là voilà, donc, avec le petit secret: ajoutez un carré de chocolat avant de cuire.

Lire la suite

10/04/2010

Et vos œufs durs, j’en fais quoi?

cresson_mimosa_au_haddock.jpgBon, Pâques, c’est fini, c’est fait, c’est poutzé comme on dit par ici. Outre l’indigestion due aux kilos de chocolat que vous avez ingérés sans même y penser, il vous reste encore sur les bras douze douzaines d’œufs durs, certes très joliment teints par la cousine Angèle ou dessinés à la main par votre nièce chérie de 3 ans et demi. Mais qu’en faire? Tonton Dave a une ébauche de solution, piquée dans un vieux magazine qui traînait dans sa cuisine. Et c’est une recette de printemps qui mêle rampon tout frais, des œufs durs et un peu de haddock pour aider à digérer… Le haddock, nom fumé de l’aiglefin, connu aussi comme stockfisch, est en effet un poisson très léger.

Lire la suite

03/04/2010

Pas trop sucré, mon risotto!

risotto_fruits_secs.jpgJe suis dingue du risotto! Je l’adore tout simple, au safran, aux bolets, aux écrevisses, aux truffes, aux asperges, etc. Alors quand on me glisse sous le nez un bel album de chez Larousse (Risotto bellissimo!, de Valéry Drouet), je me précipite dessus comme un chien de chasse sur sa proie. Les pages défilent, je m’attarde sur celui à la roquette et aux tomates, le vert au jambon de Parme croustillant, celui aux petits légumes… Et puis, à la fin du bouquin, mes moustaches frétillent devant les risottos sucrés, à l’orange, au chocolat, au gingembre et coco. Mais je vous ai sélectionné, pour aujourd’hui, le risotto aux fruits secs.

Lire la suite

27/03/2010

Quand la sardine se fait bonne pâte

pipe_sardine.jpgNous vous avions parlé il y a quelques mois de l’excellent Petit traité de la boulette, du journaliste belge Pierre-Brice Lebrun. Le garçon a récidivé al dente avec un Petit traité des pâtes d’excellente facture (Ed. Le Sureau). Le bougre mélange comme toujours histoire et recettes, anecdotes et digressions. Mais il tord définitivement le cou à Marco Polo, qui a certes fait un beau voyage en Chine, mais qui n’en a pas ramené les pâtes.

Lire la suite

08:45 Publié dans Moins 5, Recettes | Tags : recette, pâtes | Lien permanent | Commentaires (0)

20/03/2010

Libérons le colonel Kadaif!

kadaif_crevette_c2.jpgExcusez le mauvais jeu de mots qui tient lieu de titre à cette chronique! Mais j’avais envie de vous parler du kadaif qui, comme chacun le sait (hum…), est cette pâtisserie orientale enveloppée dans des espèces de cheveux d’ange. Et le kadaif est aussi ce vermicelle qui entoure la pâtisserie, me suis-je bien fait comprendre? Le kadaif, donc, peut servir à emballer autre chose que des pâtisseries. Tenez, des crevettes, par exemple, à qui il donne un côté croquant irrésistible. Bon, en fait, le plus dur de cette recette, c’est de trouver du kadaif. Essayez plutôt les épiceries orientales que les supermarchés…

Lire la suite

13/03/2010

Un cabillaud à toute vapeur

cabillaud_vapeur.jpgJe dois avouer que j’ai un problème personnel avec la cocotte-minute, ce qu’on appelle la marmite à vapeur dans notre beau canton. La mienne sort de son placard une fois toutes les décennies, quand je réussis à me convaincre. Mais j’angoisse à ne pas voir ce qui se passe là-dedans, à ne pas pouvoir goûter pour savoir si les carottes ne sont pas trop cuites. Mon médecin m’a prescrit la lecture de Cuisine à la vapeur (Ed. First), un minilivre rempli de 140 recettes à l’autocuiseur et autres machines à vapeur. En voici un extrait sympa, le cabillaud frotté au paprika, peu adapté…

Lire la suite

08/03/2010

Ah, des pois cassés en soupe au chorizo

poiscasses.jpgJ’adore les pois cassés. Ils ont ce petit air rustique qui vous fait remonter au Moyen Age sans effets spéciaux. Je feuilletais l’autre jour un nouveau bouquin de Nicole Renaud (Ed. Gründ), qui se déplie pour former un chevalet, permettant de lire la recette en cuisinant. D’un côté, des préparations pour petites cocottes, de l’autre, des soupes pour ce Duo gourmand. Et voilà que je tombe en arrêt devant cette crème de pois cassés au chorizo, la saucisse espagnole ajoutant juste le piquant qu’il faut pour relever les pois cassés.

Lire la suite

20/02/2010

Et vous, ça joue?

joueveau.jpgS’il est bien une pièce de viande injustement méconnue, c’est la joue. De bœuf ou de veau, c’est un vrai régal de tendresse, une onctuosité à nulle autre pareille. C’est un peu comme le sot-l’y-laisse du poulet, un petit régal trop bien caché. Bien sûr, votre boucher le proposera rarement d’office. Il vous faudra le lui demander gentiment, lui faire les yeux doux. Parce que, lui aussi, il aime ça, la joue. Attention, ce n’est pas un abat, c’est un morceau noble. Et sa noblesse demande une attention particulière à la cuisson, toute en douceur. Exemple ci-dessous…

Lire la suite

15/02/2010

Un bœuf-carottes asiatique

boeuf_carotte.jpgIl y a comme ça des livres de cuisine qu’on garde pour une seule de ses recettes. Dans ma bibliothèque trône par exemple un bouquin qui a plus de 20 ans, appelé Cuisine orientale (Ed. Gründ), et que je ne consulte qu’une fois par année, quand me prend l’envie d’un plat aigre-doux qui fait toujours son effet. J’ai remplacé le porc original par du bœuf (mon côté snob, sans doute), mais vous pouvez aussi adapter la recette avec du poulet, du canard ou ce qui vous fait plaisir. Là, j’aime bien en plus le côté bœuf-carottes pour le jeu de mots, mais c’est personnel…

Lire la suite

La belle aventure d'Oryza.asia

oryzaasia.jpgC’est une romance qui est née lentement mais sûrement, la romance qui lie Sébastien et Sarah Geiser-Lemoine à la cuisine asiatique. En 1999, les deux jeunes amoureux quittent le canton de Neuchâtel pour s’établir à Genève: c’est la découverte des cuisines exotiques. Puis, en 2004, premier voyage en Thaïlande, sac au dos, et premier choc: «J’étais sidérée de voir tant de gargotes et de cuisines à ciel ouvert, raconte Sarah. Nous passions des heures à arpenter les marchés locaux et à goûter 1001 spécialités.»

Lire la suite

06/02/2010

Ne piquez pas mes piquillos!

piquillo_patate.jpgJ’ai une tendresse particulière pour les piquillos. Mais si, les piquillos, ce sont ces petits légumes qui ont la forme d’un gros piment et le goût d’un petit poivron. En Navarre, ils ont même obtenu un label d’origine, le piquillo de Lodosa. On les trouve chez nous dans les supermarchés ou les épiceries en boîte ou en bocal. Car, avant d’arriver, les piquillos sont lavés, grillés, vidés, pelés. En Espagne, on les trouve fourrés de thon ou d’autres choses comme tapas.

Lire la suite

05/02/2010

Pour une Saint-Valentin légère

moet.jpgLe cuisinier de Moët & Chandon a concocté pour nous un menu chic à offrir à son amoureux(se) sans se perdre en cuisine.

Lire la suite

30/01/2010

Le miel est pour ma pomme

tarte_pommes.jpgUn lecteur assidu (si, si, ça existe, même au masculin) me signalait que cela faisait un moment que je ne vous avais pas proposé de dessert. C’est vraiment trop bête, non? Bien qu’on puisse gloser un moment sur la nécessité d’offrir ou non un dessert en fin de repas. Avec l’âge, j’en viens presque à faire comme les Japonais qui mangent leurs sucreries entre les repas (ouh, les vilains!) mais jamais à la fin desdits repas.

Lire la suite

23/01/2010

Le cabillaud aime le fenouil

cabillaud_fenouil.jpgVous travaillez? Moi aussi! La preuve, je tiens cette rubrique. Et moi aussi, il m’arrive de rentrer trop tard à la maison pour me lancer dans des préparations abracadabrantes qui nécessitent des heures de sueur… Je suis donc toujours à l’affût de la petite recette miracle qui sauvera ma soirée et la parfumera agréablement. J’ai donc sauté sur ces pavés de cabillaud et fenouil au citron confit, que j’ai découvert dans 1001 idées pour les faire manger toute l’année (Ed. Larousse), un de ces livres qui participent au concours du bouquin au titre le plus long, mais qui donne plein d’idées rapides pour des plats rigolos. Pour celui-ci, vous pouvez remplacer le cabillaud par du saumon ou du bar, les bulbes de fenouil par des tiges de fenouil. Vous êtes libres, non?

Lire la suite

16/01/2010

Betty m’aguiche avec son curry

Kari_ikan.jpgJe vous avais annoncé il y a quelques mois ma séparation d’avec Betty (Bossi), après de longues années d’une relation goûteuse. Mais voilà, devant l’affadissement du temps qui passe, elle avait laissé resurgir ses racines suisses alémaniques, glissant des oranges dans ses steaks. C’en était trop! Mais la dame a de la ressource et a tout fait pour me reconquérir, n’hésitant pas à relever ses recettes pour pimenter notre vie commune. Elle a publié Fascinant curry, où elle donne des recettes indiennes, thaïes et indonésiennes très authentiques.

Lire la suite

09/01/2010

Ça va, du bocal?

bocaux.jpgIl y a, chez tout cuisinier amateur qui se respecte, le vœu secret d’éblouir ses convives, l’espérance non formulée de sortir grandi de l’épreuve de la cuisine. Alors, pour épater le chaland, le cuisinier amateur ne rechigne pas à la tâche, essaie de trouver la recette qui en jette, d’oser des mariages de goûts audacieux, des présentations rigolotes, quitte même, parfois, à les poster sur son blog histoire d’élargir son auditoire et d’agrandir sa notoriété… Je ne suis pas différent des autres, adorant les louanges mais… flemmard un peu quand même… Alors, quand j’ai feuilleté la petite série de recettes en cartes éditées par Lait Suisse et que je suis tombée sur celle-là, plus vite faite qu’un plat surgelé et jolie comme tout, j’ai craqué. Et je vous l’offre illico.

Lire la suite

08/01/2010

Gontran Cherrier, le roi du toast

gontran 19 250.jpgLe pâtissier français et animateur TV propose de folles déclinaisons autour de son grille-pain. A savourer sans modération.

Lire la suite

08:05 Publié dans Recettes | Tags : cuisine, recette, express | Lien permanent | Commentaires (0)

07/01/2010

Hommage au céleri-branche

celeribranche.JPGAvec l'hiver apparaissent dans les rayons des supermarchés des légumes différents, qui nous permettent de varier nos inspirations. L'autre jour, occupé à acheter de quoi nourrir ma petite famille, j'ai eu un élan irraisonné pour le céleri-branche, ce beau légume aux tiges côtelées cache sous son élégant desing une chair à l'amertume agréable. En plus, on prétend qu'il s'agit d'un des rares produits "à calories négatives", puisque sa digestion consomme plus de calories que l'aliment ne nous en offre. Et voilà que, rentré à la maison, je me suis demandé comment j'avais envie de le manger, en évitant les sauces blanches et les gratins. Voici la réponse:

Lire la suite

19/12/2009

Le gratin de pommes de terre au micro-ondes, si vous êtes pressés...

gratin_microonde2.jpgÇa ne vous est jamais arrivé d’acheter des ustensiles de cuisine qui avaient cet air indispensable dans le magasin et qui, depuis, prennent gentiment la poussière depuis que vous les avez utilisés une seule et unique fois? Je m’y suis laissé prendre tellement souvent qu’aujourd’hui, fort de mon expérience, je fais trois fois le tour de la boutique avant de craquer. Et c’est bien pour des gens comme nous qu’Agathe Campana a sorti un petit bouquin, Ces moules souples, j’en fais quoi? (Ed. Albin Michel), histoire de rentabiliser toutes ces belles formes en silicone qui traînent dans nos armoires (non, pas les implants!). Voici donc son millefeuille de pommes de terre express, un peu revisité par mes soins parce que je ne peux pas m’en empêcher…

Lire la suite

05/12/2009

Le biscôme mérite une longue attente

patisserie_Augnet_52.JPGLe pain d’épices est indissociable de la Saint-Nicolas. Rencontre avec un roi de la confiserie à La Tour-de-Peilz, Jean-Marie Augnet. «J’adore la période de Noël. Il y a des odeurs incroyables dans le laboratoire, avec les stollens, les panettones, les biscômes. Ça sent les épices, c’est génial!» A La Tour-de-Peilz, Jean-Marie Augnet régale de douceurs les gourmands depuis deux décennies avec une expérience qui lui a permis de rejoindre la très sélective association des Relais Desserts. La recette des biscômes, il est allé la chercher chez un de ses collègues autrichiens, Gotthard Vallier, à Innsbruck.

Lire la suite