Widgets Amazon.fr

« Rigolos, les macarons de Cloé | Page d'accueil | Jacqueline aime tant la monarde »

08/04/2015

Une pensée pour Roland Pierroz, et pour sa famille aussi, bien sûr

Roland Pierrez est décédé l'autre nuit d'un arrêt cardiaque, trop tôt, bien sûr, à 73 ans. Ce chef généreux, truculent, bouillonnant, inventif et goûteux aura toujours vécu à 100 à l'heure, que ce soit au volant des Porsche qu'il aimait, dans sa cuisine ou dans les nombreuses associations auxquelles il participait. Il aura eu l'immense mérite de faire connaître Verbier loin à la ronde, et surtout d'y faire venir les meilleurs produits à une époque où on n'imaginait même pas amener une sole ou une langouste à 1500 m d'altitude.


Il aura eu aussi le mérite d'une fidélité en amitié extraordinaire, comme les Valaisans savent le rester. On garde le souvenir de grands moments passés avec lui, avec son bagout, avec les trésors de sa cave, avec sa vision du monde qui dépassait le cadre de sa cuisine. Merci pour tout, Roland, et toutes nos pensées à ta femme, à ta fille, à ta petite-fille que tu chérissais tant.

Et, en souvenir, ce portrait réalisé en 2009 pour 24 heures.

Les commentaires sont fermés.