Widgets Amazon.fr

« Imbibons, imbibons le moelleux | Page d'accueil | Les Rochat sont les rois de la saucisse »

17/01/2015

La nouvelle aventure de Fredi Torres

Priorat_Fredi2013.jpgNous vous avions présenté il y a quelques années les vins que faisait le Lausannois Fredi Torres dans le Priorat. L’homme, ancien DJ dans des boîtes de la région, avait découvert le vin au point de s’y investir totalement, avec une passion sans frein.


La faute à sa rencontre avec un Château Cheval-Blanc 1971! Le Priorat, il l’avait découvert plus tard, en dégustant un Clos Mogador de René Barbier, un des producteurs qui ont relancé cette région proche de Tarragone, en Espagne, la plus ancienne appellation du pays. En 2005, avec l’aide de quelques amis, Torres (à ne pas confondre avec la grande maison espagnole) lance la Bodega Sao del Coster, cultivant des vieilles vignes en biodynamie, à l’aide de ses mules. Les vins qui en sortent sont de grande classe, riches, complexes, fluides. On les retrouve bientôt sur plusieurs grandes tables autour du monde.

Aujourd’hui, Fredi Torres a quitté cette bodega pour se lancer à son compte. Travaillant comme consultant sur d’autres domaines, il a lancé deux projets. Le premier dans sa Galice d’origine, avec un Ribeira Sacra qu’il produit avec un associé. Le second dans son Priorat de domicile, sous son nom. Pour cette première année, il n’a produit que 2000 bouteilles la première année, avec du raisin acheté, en majorité du grenache. Un vin digeste, que domine le côté fruit rouge et noir, qui sera sa gamme Classic. Il a acheté 8 ha, dont il a déjà replanté deux. En 2014, un Priorat Village devrait suivre, avant un Vieilles Vignes en 2015. Les plans de la cave sont dessinés et les projets ne manquent pas. A suivre.

www.freditorres.com

08:30 Publié dans Vins | Tags : vin, rouge, espagne, priorat | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.