Widgets Amazon.fr

« Le nouveau take away Takinoa respire la santé | Page d'accueil | Ils sont fins, mes muffins! »

21/06/2014

Un cabernet pour faire taire les grenouilles

roliebot.jpgDrôle de nom que ce Domaine de Roliebot, à Mont-sur-Rolle. Il vient de l’époque où les terrains alors marécageux y abritaient de nombreux crapauds, qu’on appelle bot en vaudois. A force qu’on y roille (tape) sur les crapauds, l’endroit a pris ce nom.


Les Maurer sont trop récents pour avoir connu cette époque. Et, pourtant, cela fait depuis 1916 qu’ils exploitent ces quelque 4 hectares et la cave posée au bord de la route de l’Etraz quand on sort du village, direction Aubonne. Cinq générations donc, dont Jean-François et Thierry, les exploitants actuels.

Le cœur du domaine, bien sûr, c’est le chasselas, toujours majoritaire ici. Le millésime 2012 avait obtenu un beau score à la Sélection des vins vaudois en terminant cinquième de sa catégorie, un de ces chasselas fruités et élégants. Dans les blancs, le pinot gris développe de beaux arômes en sec, alors que sa version vendanges tardives tend vers les fruits confits et le miel. Un mousseux complète la gamme blanche.

Le gamay L’Enjoleur 2012 avait également terminé cinquième à la même sélection vaudoise. On trouve aussi des classiques avec un œil-de-perdrix, un pinot noir vinifié seul et un assemblage gamaret-garanoir.

La nouveauté de cette année est un cabernet franc d’un millésime suffisamment riche pour justifier sa vinification en monocépage. Un nez de poivron, de violette, de réglisse et d’épices précède une bouche élégante, aux touches de mûres, aux tanins fins fondus dans un bel équilibre.

Cabernet franc 2012, 70 cl, 22 fr. Domaine de Roliebot, route de l’Etraz 2, 1185 Mont-sur-Rolle. www.roliebot.ch

Les commentaires sont fermés.