Widgets Amazon.fr

« Testé pour vous: la glace qui rend intelligent | Page d'accueil | Glissons nos rebibes sur les patates »

08/03/2014

Mettons l'Ombrie en lumière

arquata.jpgL’Ombrie, cette province italienne qui entoure Pérouse, au centre de la Botte, est parfois mésestimée.


Ces collines ont longtemps été renommées pour l’orvietto, ce vin blanc qu’on produisait un peu doux sous sa robe dorée. Les goûts ont changé, et même l’orvietto s’est modernisé. Mais la région de l’Ombrie abrite également des cépages locaux intéressants, comme le procanico, une variété autochtone de trebbiano, ou le grechetto, qui entrera dans le vin santo local avec le malvasia.

Côté rouges, l’Ombrie produit deux DOCG, le Torgiano Rosso Riserva, basé sur le classique sangiovese, et le Sagrantino di Montefalco, un cépage local cultivé uniquement autour de cette jolie petite ville au bourg historique et dans quelques villages alentours. Encore aujourd’hui, chaque année, la confraternita se rassemble sur la place du bourg pour célébrer le début des vendanges, une coutume qui date de 1540. Mais l’histoire de ce vin a failli le voir disparaître avant qu’une poignée de passionnés ne le relance dans les années 1960. Parmi eux, Domenico Adanti dont les descendants gèrent aujourd’hui un domaine de 40 ha, dont 30 de vignes. Ici, le raisin est fermenté en cuve inox, avec une macération de près d’un mois. L’élevage est fait en tonneaux et fûts de chêne vingt-huit mois, avant. Au final, un nez de cassis, de cerises, avec une touche de graphite. En bouche, les tanins sont fins, avec une belle fraîcheur qui équilibre l’ensemble face à une matière riche. Un vin de caractère qui demande des mets virils.

Arquato 2006, 75 cl, 34 fr. 90. Saveur Shop, route de Palézieux 3, 1610 Oron-la-Ville. www.saveurshop.ch.

07:53 Publié dans Testé pour vous, Vins | Tags : vin, rouge, italie | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.