Widgets Amazon.fr

« Waitrose voit la vie en rose | Page d'accueil | Quand les professionnels livrent leurs meilleurs trucs »

03/03/2014

Les vertus portugaises des touriga

vin,rouge,portugalAyant eu la chance de travailler une année et demie à Lisbonne en compagnie de passionnés de vins, j’ai pu y découvrir des crus d’une belle qualité, plutôt costauds et rustiques, à l’image de deux des cépages locaux, la touriga nacional et la touriga franca, qui en est un des enfants.


Ces deux raisins entrent d’ailleurs dans la boisson vedette qu’est le porto. Mais c’est une autre histoire.

J’ai découvert à la Couleur du vin le domaine de Quinta de la Rosa, une exploitation du Douro qui produit aussi bien du porto que de l’huile d’olive et du vin. Appartenant à la famille Bergqvist depuis 1906, Quinta de la Rosa cultive 55 ha de vignes, à une centaine de kilomètres de Porto. Posé sur les bords du Douro, au pied des coteaux encépagés, le domaine fait également maison d’hôtes dans une région superbe.

Parmi leurs six vins, le rouge «de base» assemble touriga nacional, touriga franca et tinta roriz. Le premier cépage lui amène puissance et complexité, le second apporte des tanins et du corps. Quant au troisième, typique également de la péninsule, où on le connaît sous le nom de tempranillo ou d’aragonês, il est gage d’élégance
et de générosité.

Les trois raisins ont été récoltés plutôt tardivement pour la région, avant de faire leur fermentation en petites cuves inox. Puis leur élevage de douze mois en barriques de chênes de l’Allier. Au nez, une belle puissance, fleurant les fruits noirs et le cacao. En bouche, le volume est là, avec des tanins fins et un bel équilibre.

Quinta de la Rosa 2010, 75 cl, 24 fr. à la Couleur du vin, à Lausanne et à Morges. www.lacouleurduvin.ch.

Les commentaires sont fermés.