Widgets Amazon.fr

« Relais & Châteaux organise des dîners à quatre mains | Page d'accueil | Un Portaroux tout en délicatesse »

17/01/2014

A Neuchâtel, la tradition des non-filtrés malgré la grêle

vin,neuchâtel,chasselasMalgré le lourd tribut payé aux orages de 2013, une trentaine d’encaveurs ont quand même sorti leur chasselas primeur


C’est toujours le troisième mercredi de janvier que les non-filtrés sont présentés sous le péristyle de l’Hôtel de Ville de Neuchâtel, avant une réplique le lendemain à La Chaux-de-Fonds. Et cela a été le cas cette semaine, malgré la grêle qui a fortement frappé les vignobles du canton et qui a réduit les quantités vendangées d’une bonne moitié.

Mais le non-filtré est une bonne occasion de faire parler des vins neuchâtelois. Et il ne représente que 8% environ des chasselas cantonaux, le solde étant vinifié plus classiquement. L’Office des vins et produits de terroir (OVPT) estime qu’il en sera vendu environ 110 000 litres cette année. Selon ceux qui l’ont dégusté, le millésime 2013 présente moins d’acidité et d’arômes exotiques que d’habitude. Mais il garde ces parfums de levures et de lies toujours en suspension. Et on peut en boire tout au long de l’année, le vin tient le coup.

09:58 Publié dans Vins | Tags : vin, neuchâtel, chasselas | Lien permanent | Commentaires (2)

Commentaires

Je n'en ai goûté qu'une seule de ce non-filtré neuchâtelois. C'est un peu difficile de voir comment le préférer à un petit chasselas classique.

Je suis néanmoins pour la variété et pour ce genre de spécialités. Les neuchâtelois peuvent compter sur moi pour retenter le coup à la prochaine occasion.

Écrit par : Lukas | 17/01/2014

Après l'Œil de Perdrix, les neuchâtelois ont là, un vin de choix. Pour l'apprécier, il suffit d'ouvrir son esprit et de le savourer les yeux fermés, ainsi, notre jugement en devient sans idées préconçues.. Une vraie réussite...santé..

Écrit par : lambelet | 23/01/2014

Les commentaires sont fermés.