Widgets Amazon.fr

« A Lausanne, Mi Sushi ne fait rien à moitié | Page d'accueil | Mon persil a des bonnes racines »

11/01/2014

Trois vins du Pays des Cèdres

CoteauxdeBotrys.jpgLe Liban avait vu fondre ses surfaces viticoles, alors que la Bible et les recherches historiques le consacraient comme berceau de la viticulture 6000 ans av. J.-C.


Selon le Financial Times, il ne restait plus que cinq producteurs de vins en 1995, avant que la tendance s’inverse (une trentaine en 2013). Parmi les renaissances, celle des Coteaux de Botrys a été possible grâce à un général à la retraite, Joseph G. Bitar, qui a lancé son domaine en 1998. A son décès, c’est sa fille Neila qui a repris le flambeau, avec l’aide d’une petite équipe qui travaille dans une cave assez moderne qui surplombe le vignoble de 16,5 hectares situé entre 250 et 400 m d’altitude.

C’est indirectement grâce au Salon Arvinis, à Morges, que les Fous du Roi, à Saint-Saphorin, ont découvert et importé les rouges du domaine. Deux monocépages et un assemblage qui assument un léger côté rustique avec beaucoup de personnalité. La syrah conjugue épices et fruits noirs, le cabernet sauvignon sent les fruits rouges avec un léger côté poivron, et la Cuvée de l’ange (syrah, mourvèdre et grenache) offre une belle énergie.

Syrah 2010, Cabernet sauvignon 2010, 75 cl, 21 fr. Cuvée de l’ange 2010, 75 cl, 25 fr. www.lesfousduroi.ch.

08:14 Publié dans Testé pour vous, Vins | Tags : vin, rouge, liban | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.