Widgets Amazon.fr

« Les Etoiles du Valais 2013 sont connues | Page d'accueil | A Chexbres, l’Umé jette un pont entre trois cultures, avec succès »

06/12/2013

Diane, de MasterChef, sort son premier livre de cuisine

diane_masterchef.jpgLa première candidate suisse au jeu TV publie son bouquin. Il est assez réussi


Alors qu’on est assis dans un tea-room nyonnais avec Diane Freymond, un monsieur nous interrompt poliment pour demander une dédicace puis une photo avec la jeune femme de 27 ans. «Ça me surprend toujours, s’amuse la première candidate suisse au concours TV de cuisine MasterChef. Mais c’est vrai que ça m’arrive de plus en plus souvent.» La Vaudoise est rayonnante, fière de son premier livre de cuisine, tout chaud sorti du four. Les recettes de Diane a été tiré à 7000 exemplaires, un chiffre à la mesure de l’enthousiasme d’Olivier Di Natale, patron de General Media et d’iTaste, qui l’a édité.

Diane, donc, a participé à la 4e saison du concours et a terminé au 10e rang, après une histoire de banane manquée en Guadeloupe. Mais cela ne l’a pas découragée, d’autant qu’elle a la passion des goûts chevillée au corps. Cette native de Duillier a toujours aimé manger, grâce à sa mère, et fréquenter de bons restaurants, grâce à son père. Après avoir entamé une carrière dans le marketing digital, entre Londres et Zurich, elle a embrassé la cuisine avec une belle énergie, partageant des workshops, s’invitant dans les cuisines de chefs, passant un brevet sur les accords mets-vins.

Alors, sortie de l’émission, avec son petit bout de notoriété, son choix a été vite fait: «Il faut prendre la vague quand elle est là.» Elle démissionne de Kraft Foods, se lance dans la rédaction de son bouquin tout en proposant des animations culinaires ou ses services comme cheffe à domicile. Pour le bouquin, elle est partie des produits «faciles et d’ici», des perches du Léman au safran de Mund ou au bœuf du Simmental. Quatorze produits donc, déclinés chacun en trois recettes.

«J’ai imaginé les recettes devant mon ordinateur, en cherchant les associations de goûts mais aussi en pensant à l’image que dégagerait le plat.» Elle les a toutes testées, corrigées, améliorées, comme l’ont aussi fait sa mère et sa sœur. A chaque fois, elle propose un vin suisse pour l’accompagner. Sans prise de tête. Un livre aussi enjoué que son auteure.

Les recettes de Diane, de Diane Freymond, photos Corinne Sporrer, General Media, 128 p., 29 fr.

UN PLAT DU LIVRE: Filets de perche panés à l’unilatérale, sauce carotte-coco

Ingrédients pour quatre (en entrée):
12 filets de perche
800 g de carottes
1 œuf
3 tranches de pain en chapelure
2 échalotes
1 oignon
50 g de beurre
2 dl de vinaigre de riz
½ citron jaune
2 cs de lait de coco
huile d’olive
sel et poivre.

Ciselez les échalotes et l’oignon et faites-les cuire dans le vinaigre à feu doux.

Pendant ce temps, passez les carottes à la centrifugeuse ou utilisez un jus fraîchement pressé d’un bar à jus ou d’un supermarché.

Une fois le vinaigre réduit à presque sec, ajoutez le jus de carotte et continuez à cuire à feu moyen pendant 30 minutes, le temps de préparer le reste.

Panez les filets de perche en les passant d’abord dans l’œuf puis dans la chapelure. Poêlez-les côté chapelure dans un peu d’huile, d’abord à feu vif puis laissez cuire à feu moyen. Comptez 5 minutes.

Filtrez la sauce, ajoutez-y le lait de coco et le beurre, puis quelques gouttes de citron jaune et battez-le au mixeur plongeur.

Vin conseillé: Chassenote du Domaine du Paradis, à Satigny.

Les commentaires sont fermés.