Widgets Amazon.fr

« Le Noir d’Ivoire va vous faire déguster dans la nuit | Page d'accueil | Une nouvelle façon de sentir le vin »

30/10/2013

Les vins vaudois récoltent une pluie de récompenses au Grand Prix suisse

vin,concours,rouge,rosé,blanc,vaudDouze crus du canton sont sur le podium du plus important concours viticole suisse. Une belle motivation


Alors que les vendanges sont proches de la fin, les vignerons du canton ont récolté de quoi les consoler d’une année météorologiquement difficile. Ils n’ont jamais autant brillé au Grand Prix du vin suisse, ce concours qui a vu ses experts déguster plus de 3000 échantillons, distribuer ses médailles avant de faire durer le suspense en désignant les six finalistes de chaque catégorie.

Les vainqueurs ont enfin été récompensés hier soir, à Berne, et les Vaudois ont remporté trois des douze catégories (deux l’an dernier). Six deuxièmes places et trois troisièmes places complètent un joli palmarès (quatre et trois l’an dernier). Les vins vaudois ont donc remporté exactement un tiers des récompenses.

Yvorne et le chasselas

Dans les chasselas, le cépage phare du canton, c’est Yvorne et le groupe Schenk qui doublent la mise. Le Petit Vignoble 2011, de la maison Badoux, à Aigle, devance l’Yvorne Collection Chandra Kurt 2011, de la maison Bolle, à Morges. Les deux appartiennent au groupe rollois. Et un représentant de l’AOC suprarégionale du Vully complète le podium, l’Hôtel Richard 2012, de Schmutz Vins, à Praz (FR). Ironie de l’histoire, Daniel Dufaux, président de l’Union suisse des œnologues et directeur adjoint de Badoux, vinifie aussi le Clos Maijoz, de la Commune d’Aigle, resté, lui, au pied du podium. Badoux avait déjà fait une première place en 2012 avec un Lettre de noblesse Malbec-Cabernet de Saint-Saphorin.

L’autre catégorie 100% vaudoise est celle des rosés. Le Melrose 2012 d’Alain Parisod, de Grandvaux, l’emporte (en photo). Cet œil-de-perdrix de Villette vient d’un domaine qui est dans la famille depuis 1412. Il précède le Rosé Gamaret Garanoir 2012 d’Uvavins, à Tolochenaz, et le Méditerranée 2012 (gamay) de Philippe Bovet, à Givrins. Uvavins avait remporté la catégorie l’an dernier avec son œil-de-perdrix d’entrée de gamme, Les Chaumes 2011.

Le troisième vainqueur absolu est un humagne rouge… de Saint-Saphorin. La Cave du Château de Glérolles chère au promoteur Daniel-Henri Rey cultive en effet un peu de ce cépage valaisan qui est élevé dix mois en fûts de chêne.

Quelques Vaudois réussissent même le doublé. Bolle est également deuxième en gamay avec son Château de Lully, Philippe Bovet deuxième des mousseux avec son Brut, et le Clos du Châtelard, à Villeneuve – qui appartient à la maison Hammel – est à la deuxième place en merlot avec son Apicius 2010 (déjà troisième l’an dernier) et à la troisième des pinots noirs avec sa Cuvée des Sens 2010.

Au nombre de prix, le canton de Vaud se permet le luxe de passer devant le Valais (onze récompenses, dont quatre premières places) et le Tessin (deux premières places et une troisième).

Provins en vedette

Le vigneron suisse de l’année (le meilleur résultat d’ensemble) est Provins, pour la deuxième fois après 2008. Le meilleur blanc en note absolue a un nom prédestiné: Petite Arvine Graine de Champion 2012, de Christophe et Antoine Bétrisey, à Saint-Léonard (VS). Et le meilleur rouge est un assemblage tessinois, le Castanar Riserva 2007 de la Tenuta Vitivinicola Roberto et Andrea Ferrari, à Stabio. Enfin, le Prix Bio a été décerné au Gamay Reichensteiner Spätlese 2010, de la Weingut Fibl, à Frick (AG).

LES PRIMÉS RÉGIONAUX

Chasselas 1. Petit Vignoble 2011, Yvorne, Badoux, Aigle. 2. Yvorne Collection Chandra Kurt 2011, Bolle, Morges. 3. Hôtel Richard 2012, Vully, Schmutz Vins, Praz (FR).

Assemblages blancs 1. Cuvée de l’Arzille 2011, Vully, Domaine Chervet, Praz (FR). 2. 1807 Blanc 2012, Montreux, Domaine des Châbles, Blonay.

Rosés et blancs de noir 1. Melrose 2012, Villette, Domaine de la Grille, Grandvaux. 2. Rosé Gamaret Garanoir 2012, La Côte, Uvavins, Tolochenaz. 3. Méditerranée 2012, Vaud, Philippe Bovet, Givrins.

Pinot noir 3. Clos du Châtelard - Cuvée des Sens 2010, Villeneuve, Hammel, Rolle.

Gamay 2. Château de Lully 2012, Morges, Bolle. 3. Les Romaines 2009, La Côte, Les Frères Dutruy, Founex.

Merlot 2. Clos du Châtelard - Apicius 2010, Villeneuve, Hammel, Rolle.

Autres rouges purs 1. Ex aequo Humagne Rouge 2011, Saint- Saphorin, Cave du Château de Glérolles.

Vins mousseux 2. Brut non millésimé, Vaud, Philippe Bovet, Givrins.

Tous les résultats sur www.grandprixduvinsuisse.ch.

10:23 Publié dans Concours, Vins | Tags : vin, concours, rouge, rosé, blanc, vaud | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

La Suisse prouve encore une fois qu'elle a une très grande culture du vin. un très beau podium bien mérité pour les Vaudois.

Écrit par : Eloïse | 22/11/2013

Les commentaires sont fermés.