Widgets Amazon.fr

« SwissTasting veut vendre la suissitude aux gourmets | Page d'accueil | La bruyante naissance des barriques »

09/09/2013

Des passionnés relancent le litron, en haut de gamme


Cela faisait plusieurs années que Carlo et Christine Crisci, les patrons du Cerf, à Cossonay, tentaient de convaincre des vignerons de ressortir des vins de qualité en bouteille d’un litre. «Servir deux fois quatre personnes avec une bouteille de 75 cl, c’est un peu juste», explique Christine Crisci, qui gère la cave du restaurant deux étoiles. Alors, quand l’amateur Nicolas Wüst leur a proposé de lancer un nouveau vin dans sa gamme Magnificients, ils ont sauté sur l’occasion.

Le plus dur a été de trouver une bouteille qui ne soit pas celle des litrons qu’on voit habituellement. Finalement, elle a été fabriquée en Italie, avec l’aide d’Univerre. Et elle est tellement élégante que Nicolas Wüst a décidé de sortir tous les futurs vins Magnificients dans cette bouteille unique. Ce manager à La Poste avait sorti son premier vin pour soutenir l’équipe de foot du géant jaune, et il a pris goût à ces coups de folie collectifs.

Ce deuxième vin (baptisé Magnificients’12) a été élaboré avec la complicité de Jean-Claude Favre, à Chamoson (VS). Wüst adore l’arvine, Christine Crisci le viognier: c’est donc un assemblage des deux qui est choisi, avec la complicité du sommelier François Gautier. «C’est logique, ce sont deux cépages de la vallée du Rhône», sourit Jean-Claude Favre. A la dégustation, le résultat est plus que réussi, avec un nez de pêche de vigne, d’abricot et de violette, alors que la bouche se termine sur la note saline de l’arvine. Un vin de grande gastronomie qui a déjà fait un carton en primeur. Mais il reste encore quelques-unes des 2000 bouteilles du millésime 2012, qui sera renouvelé chaque année. Les bouteilles sont désormais en vente.

39 fr. au restaurant (à l’emporter), sur www.magnificients.ch ou chez le vigneron. Dans les bars à vins Yatus pendant le mois d’octobre.

10:22 Publié dans Vins | Tags : vin, blanc, valais | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.