Widgets Amazon.fr

« Laurent Mariotte décline saisons et produits comme dans ses émissions | Page d'accueil | La clé pour la sole »

06/04/2013

Son Excellence de Saint-Saphorin (Lavaux)

vin,chasselas,blanc,lavauxL’année dernière, l’Union vinicole de Cully fêtait ses 75 ans, un bel anniversaire pour cette coopérative de 50 membres qui cultivent ensemble environ 25 ha sur les appellations les plus prestigieuses de Lavaux.


Pour diriger tout ça, on retrouve un président, Bernard Bessat, un gérant très actif, Martin Morgenthaler, et un œnologue de talent, Fabien Bernau. Oui, c’est le même qu’à Lutry, pardon à Terres de Lavaux, autre petite coopérative de 17 ha, avec qui Cully collabore toujours.

Dans la vaste cave qui fait face à la gare de Cully, les installations ont été soigneusement entretenues voire rénovées, comme les cuves en béton chemisées de fibres de verre et de résine époxyde.

C’est de là que ne sortent pas moins de onze chasselas, depuis un Calamin et un Dézaley jusqu’à des vins plus courants, dont même un La Côte AOC. A leurs côtés, un pinot gris, un assemblage blanc, un mousseux, un doux, deux rosés et huit rouges complètent une gamme plus large qu’originale. Parmi les derniers arrivés en rouge, un plant-robert cultivé dans les règles de la charte et un Rouge Désir qui assemble des raisins à faible rendement.

Parmi l’éventail de chasselas, voici un Saint-Saphorin Grand Cru, Son Excellence. Fier de son terroir, ce seigneur se signale déjà au nez avec un beau caractère. En bouche, la minéralité est de mise après une attaque plutôt fruitée. S’il est déjà très agréable aujourd’hui, on rêve de déguster ce 2012 d’ici une vingtaine d’années avec un bon gruyère.

Son Excellence 2012, Saint-Saphorin, 70 cl, 14 fr. www.uvc.ch.

08:00 Publié dans Vins | Tags : vin, chasselas, blanc, lavaux | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.