Widgets Amazon.fr

« Salons le flétan plutôt que de le cuire | Page d'accueil | Testé pour vous: les nouveaux ketchups épicés de Heinz »

25/02/2013

Ce beau pinot qui nous vient de l’Hôpital

pinot_veyssaz.jpgÇa fait toujours sourire, un domaine qui s’appelle Cru de l’Hôpital. Mais cela s’explique par l’histoire de ce domaine de Môtier, dans le Vully: depuis le XVe siècle, la Bourgeoisie de Morat – qui en est toujours propriétaire – destinait exclusivement ses vins à l’Hôpital de Morat.


Arrivé en 2002, Christian Vessaz y cultive les vignes et y élève les vins. Le jeune œnologue est un adepte du respect de la nature et il s’oriente de plus en plus vers une production proche de la biodynamie, même sans label. Il limite aussi sévèrement les rendements de ses vignes, produisant entre 0,5 et 0,6 l/m2. Ce respect de la nature se retrouve en cave, où Vessaz limite les interventions et les intrants, pour remettre au maximum en valeur la qualité de sa vendange, ou remettant en vigueur l’élevage sur lies.

Sur les 10 ha du domaine, le chasselas domine encore (35%), devant le pinot noir (30%) et une série de spécialités, dont évidemment ce traminer qui se plaît si bien dans le Vully et qui fait figurer le fribourgeois dans le club de la Mémoire des vins suisses. On apprécie aussi son chasselas de Fichililen, une sélection parcellaire élevée en cuve et en œuf de béton sur fines lies, sans malolactique, pour obtenir un blanc riche et minéral idéal en gastronomie.

Sur des coteaux plus chauds, Christian Vessaz élève un pinot noir bien concentré. Au nez, on est sur la framboise, la cerise, avec une légère touche de pinotage. La bouche est fine et élégante, poursuivant ce côté fruité, soutenu par des tannins bien souples. Agréable jeune mais avec un joli potentiel.

Pinot noir 2011, 70 cl, 15 fr. www.cru-hopital.ch

09:48 Publié dans Vins | Tags : vin, rouge, vully | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.