Widgets Amazon.fr

« Un repas pour apprécier les vieux millésimes suisses | Page d'accueil | Dans le saumon au pesto, il n’y a que l’ail qui m’aille »

02/02/2013

Au Rosey, un pinot noir de noble lignée

vin,vaud,la côte,rougePendant trois siècles, le Château Le Rosey, à Bursins, a vécu deux vies séparées. D’un côté, il y avait le domaine viticole de 4,5 hectares appartenant à une famille de vignerons; de l’autre, le château et ses propriétaires successifs, le dernier en date étant l’architecte Pierre Bouvier.


En 2000, celui-ci apprend que la partie viticole était en vente et il décide de réunifier l’ensemble logique, tout en créant un concept de relais viticole. Une table d’hôte très chic. Quatre chambres aux noms exotiques pour y séjourner. Une vocation de séminaires de haut niveau, ponctué par des dîners gastronomiques ouverts au public sur réservation.

Côté vignoble, le propriétaire n’a pas lésiné non plus. La culture du vignoble est confiée à Yvan Parmelin, qui s’en occupe à côté de son Domaine de la Croix. La vendange est encavée au château, avec l’aide œnologique de Claude Jaccard, à Perroy. Des parcelles argilo-calcaires en pente, entre 430 et 470 m d’altitude; une densité de plus de 6000 pieds/ha; des vignes dont certaines ont plus de 40 ans; des vendanges manuelles pour la dizaine de cépages plantés.

Ceux-ci sont tous proposés en monocépage, parfois en plusieurs vins, comme le chasselas, dont on tire aussi un surmaturé; ou le pinot noir, élevé soit en cuve, soit en barriques françaises de chauffe légère pour respecter ce cépage fragile. Pour ce dernier, au nez, les fruits noirs s’imposent, avec une belle amplitude, et même des touches d’épices. En bouche, une acidité agréable soutient des tannins ronds et une finale de cerise.

Pinot noir 2009, 75 cl, 25 fr. 90. www.lerosey.ch.

08:00 Publié dans Vins | Tags : vin, vaud, la côte, rouge | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.