Widgets Amazon.fr

« Un, deux, trois: la fondue a un coup de folie épicée | Page d'accueil | Quand Provins se lance un Défi… blanc »

05/01/2013

Le persil, ce tube heureux

persil_tubéreux.jpgC’est le dernier «légume oublié» à la mode. Le persil racine ou persil tubéreux n’a pas grand-chose à voir avec ses cousins potagers, qu’ils soient plats ou frisés.


Le persil tubéreux, donc, se présente comme une longue carotte blanchâtre ou un céleri allongé, enfin, comme sur la photo ci-contre. Et il peut se cuisiner comme beaucoup de ces racines. J’en ai fait quelques purées pendant les Fêtes, et je me réjouis déjà de le cuire tout simplement à l’eau salée, en morceaux, avant de le braiser rapidement dans une noisette de beurre. Il faut dire que le persil tubéreux a un goût vraiment intéressant, légèrement doux, entre la carotte, le céleri et… le persil. Voici donc d’abord une de mes purées.

Ingrédients:
700 g de persil tubéreux
2 pommes de terre
3 dl de bouillon de légumes
3 pincées du mélange «Les 10 parfums de Magellan» de chez poivre.ch
(sinon un mélange de poivre concassé et de piment d’Espelette)
20 g de beurre
1 trait d’huile d’olive.

Préparation

Lavez et brossez le persil tubéreux (les maniaques l’éplucheront), coupez-le en gros morceaux. Epluchez les pommes de terre et coupez-les en gros morceaux.

Faites chauffer le bouillon dans une casserole, puis faites-y cuire à feu doux persil et pommes de terre 40 minutes. Egouttez en conservant le bouillon.

Ajoutez le mélange de poivre, le beurre et l’huile d’olive et passez au mixer, en ajoutant petit à petit du bouillon jusqu’à ce que la consistance vous plaise. Salez au besoin.

Les commentaires sont fermés.