Widgets Amazon.fr

« A la gloire des boulangers | Page d'accueil | Le barman qui veut être champion du monde »

27/12/2012

Relais & Châteaux Suisse souffre de la crise

restaurant,hôtel,luxeSi la chaîne d’hôtels et de restaurants de charmes a vu son chiffre d’affaires progresser en 2012, la partie suisse a perdu 14%


A l’heure de faire son bilan annuel, Jaume Tapiès, le président de Relais & Châteaux, affichait le sourire de circonstance. La chaîne qu’il préside a progressé en 2012, avec un chiffre d’affaires mondial de 1,4 milliard de francs (+6%) pour un nombre égal d’établissements. Mais cette croissance est forte en Afrique et dans les deux Amériques, avec des augmentations de plus de 20%. En Europe, cela navigue entre 0 et 10% à l’exception de… la Suisse, qui perd 14%. «La faute en grande partie au franc fort, analyse Jaume Tapiès. En terme international, la cherté du franc représente une énorme perte de compétitivité.» Mais, selon lui, les réservations pour la saison d’hiver «s’annoncent bien».

Sur les 520 membres de l’association, 36 établissements sont partis l’an dernier et… 36 autres sont arrivés après un parcours de sélection qui doit garantir le côté artisanal et exclusif de l’adresse. En Suisse, deux nouveaux arrivants: l’In Lain Hotel Cadenau, à Brail (GR), où Dario Cadenau offre un petit bijou d’hôtel moderne et chaleureux, avec une table de grande qualité (en photo ci-dessus); et le Lenkerhof, à La Lenk (BE), hôtel thermal au spa magnifique.

Le guide, lui, est tiré à 550 000 exemplaires, en six langues.

www.relaischateaux.com

Les commentaires sont fermés.