Widgets Amazon.fr

« Le chimichurri qui sourit | Page d'accueil | On ne reste pas à quai à la Charrière »

22/10/2012

C'est un peu Kurt, Chandra

Il y a des moments où on s'énerve tout seul dans son coin, comme en feuilletant le Weinseller 2013 de Chandra Kurth. Je m'explique...


La "Weinautorin" Chandra Kurt s'est fait un nom outre-Sarine et même un peu par chez nous, puisqu'elle y décline par exemple une collection sous son nom chez Provins. Travaillant aussi bien pour des services de presse que rédigeant dans des magazines ou des guides.

Voici donc la nouvelle édition de son Weinseller (uniquement en langue allemande) qui part d'une superidée: aller là où le consommateur achète le plus souvent son vin, c'est-à-dire en grandes surfaces. Voici donc les fiches critiques de plus de 500 vins dénichés chez Aldi, Coop, Denner, Globus, Lidl, Manor, Spar et Volg. Mais...

... un, les vins présentés sont dégustés en compagnie des acheteurs des distributeurs, ce qui pourrait fausser un peu la donne.

... deux, le guide est truffé de publicités de qui? Des producteurs de vins et des grandes surfaces! Un peu gênant, non?

... trois: sur les 67 vins obtenant plus de 17,5 points (les Topweine de Chandra), 62 sont étrangers. Cinq seuls suisses ont trouvé grâce aux yeux de la Weinautorin: Le Volgaz!, un effervescent de Volg, le distributeur alémanique (12 fr. 90); le Cayas 2010, de Jean-René Germanier, à Vétroz (38 fr. 90); le Petit Clos 2010, de Raymond Paccot, à Féchy (16 fr. 90); le Fläsch Gemswändler 2011, un pinot noir grison du même Volg (17 fr. 90); le Heida Visperterminen 2011, de la St Jodern Kellerey (21 fr. 90). Cinq sur 67, alors que les crus helvétiques représentent le quart de ceux décrits par le guide. A cela deux raisons possibles: soit Chandra Kurt aime tellement les goûts "Nouveau Monde" qu'elle ne peut pas apprécier nos vins, soit les producteurs suisses ne mettent que du second choix dans la grande distribution. Votre avis?

15:48 Publié dans Livres, Vins | Tags : vin, guide, suisse | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.