Widgets Amazon.fr

« Les nominés au Grand Prix du vin suisse | Page d'accueil | Celtiane, la nouvelle patate suisse, s’offre un cuisinier de luxe »

24/08/2012

A Saint-Sulpice, le Débarcadère, tête bien faite et pieds dans l’eau

restaurant,terrasse,lausanneC’est une des plus belles terrasses entre Lausanne et Morges, face au lac et à l’horizon qui se dévoile entre les grands arbres de la promenade.


Après des heures de gloire, une fermeture, une première reprise, l’adresse a connu quelques aléas. Depuis ce printemps, une nouvelle gérance a repris les rênes de cette belle maison. Et on a affaire à des professionnels, qui gèrent déjà, à Lausanne, les restaurants de l’Aéroport à la Blécherette, du Grey au World Trade Center et du lac de Sauvabelin.

Nicolas Cannilla et son équipe ont fait les choses simplement. Une carte qui sent un peu le Sud et les produits méditerranéens, deux propositions de pâtes et deux de risotto, quelques viandes et poissons, dont, forcément, des filets de perche même s’ils peuvent arriver de Constance…

En entrée, nous avons apprécié la fraîcheur et les goûts de ce gaspacho de ratatouille, avec ses cubes de feta (12 fr.), que l’on pouvait agrémenter de dés de tomates, de poivrons et de ciboulette servis à côté de l’assiette. Le bonbon croustillant de chèvre (18 fr.) portait bien son nom, avec une pâte en brick croquante, une farce onctueuse et une petite salade pour l’accompagner.

Nous n’avons pas testé les filets de perche mais ils avaient l’air tout à fait sympathiques sur les assiettes que l’on voyait passer (38 fr.). Les filets de daurade royale étaient cuits sur leur peau (un poil trop, d’ailleurs) et joliment agrémentés d’un joli coulis de poivrons rouges (36 fr.). Quant au steak de veau, généreux, il était parfait de tendreté, avec une sauce un peu épaisse au citron bien dosé (42 fr.).

Le tout est servi par un personnel parfait, qui accumule les hectomètres entre la cuisine et la terrasse sans jamais perdre ni le sourire ni le fil du repas. La carte des desserts joue aussi une partition classique, entre tarte Tatin, moelleux au chocolat ou crème brûlée à la cannelle. Côté vins, le choix est plutôt court, mais très bien fait, entre locaux et européens. La maison propose aussi un choix de cocktails (16 fr.).

Le Débarcadère, ch. du Crêt 7, 1025 Saint-Sulpice. 021 691 61 18. Fermé dimanche soir. www.ledebarcadere.ch.

Les commentaires sont fermés.