Widgets Amazon.fr

« Et, maintenant, Betty se met au barbecue! | Page d'accueil | Un Suisse invente le récipient qui conserve longtemps »

13/07/2012

Manger thaïlandais sous les arbres de la place du Village de Grandvaux

grandv2.jpgEn plein centre du village de Lavaux, le Café de la Place a connu sa période apéro vaudois, dont seuls les anciens se souviennent, puis une longue période chinoise, qui avait bonne réputation. Depuis le début de l’année, il est désormais thaïlandais, par la grâce de Samart Wasugree, qui a passé par le Jardin thaï de l’hôtel Alpha-Palmiers, à Lausanne.


La décoration du restaurant est assez simple, entre un côté plutôt café et une salle plus apprêtée. Mais la plus belle pièce est cette terrasse, posée de l’autre côté de la place, sous les arbres, et offrant une vue panoramique sur le Léman. De quoi se laisser distraire au moment de choisir dans la carte épaisse comme un bottin téléphonique, reprenant l’essentiel des spécialités du Siam importées dans nos contrées.

La salade de papaye (15 fr.) mélange ce fruit vert en longues lanières avec des spaghettis de carotte et une sauce agréablement relevée où l’on sent le parfum du citron vert. L’assortiment d’entrées (15 fr.) est proposé avec trois sauces pour agrémenter les ravioli frit, brochette satay ou poulet en feuille de pandanus. Là aussi, la qualité des épices et leur juste mesure montrent la qualité du chef cuisinier.

Les plats récitent leur apprêt selon le type de viande ou de poisson. Au chapitre porc, celui sauté au gingembre (22 fr.) associait le piquant de la racine à la tendreté de la chair bien juteuse. Seule spécialité que nous ne connaissions pas, les crevettes sautées à l’œuf, sauce curry jaune (25 fr.) ont été la seule erreur de la soirée de la part d’un personnel jeune et plutôt dévoué: à l’arrivée, ce n’étaient pas des crevettes mais des calamars apprêtés de la même manière, dans une sauce où l’œuf brouillé dans la sauce y apportait une touche granuleuse amusante.

La carte des vins est moins épaisse que celle des plats, mais elle offre quelques jolies bouteilles de la région et d’ailleurs, parmi lesquelles un œil-de-perdrix du Château d’Auvernier (49 fr.) offrait sa fraîcheur presque pétillante pour épouser les épices.

Tham Nak Thaï, place du Village, 1091 Grandvaux. 021 799 12 07. Fermé le lundi.

Les commentaires sont fermés.