Widgets Amazon.fr

« Marchédurable.ch livre un millier de membres | Page d'accueil | Et, maintenant, Betty se met au barbecue! »

07/07/2012

Un Marselan inédit

marselan_albiezmeylan.jpgEn 1961, les chercheurs français croisent cabernet sauvignon et grenache pour obtenir un raisin productif. Pas de chance, le marselan qu’ils obtiennent a de tous petits grains (1,3 g) et produit trop peu pour l’époque.


A partir de 1990, le cépage commence enfin à prendre son essor dans le sud de la France, devenu plus intéressé par la qualité que par la quantité. Peu sensible aux maladies, le marselan produit de beaux arômes, des vins concentrés et fruités, et il se répand en Espagne, en Californie et même en Suisse.

Par exemple, chez les Albiez-Meylan. Pierre-André Meylan, son fils Eric et son neveu Cédric Albiez ont allié leurs efforts et leurs domaines pour arriver à une douzaine d’hectares, entre la Grande Vigne et le Château de Mont, à Mont-sur-Rolle, et la Réserve du Colombier, à Colombier-sur-Morges.

Précurseurs du marselan en terre vaudoise, ils l’ont d’abord intégré à des assemblages au fruit marqué, leur Symphonie (avec de la syrah). Le raisin est vendangé très tard, cuvé très longtemps, et une partie part en barrique pour l’assemblage. Mais aujourd’hui, le marselan est aussi vinifié en solo (sans barrique), révélant toutes les richesses de ses fruits rouges et une belle typicité venue du côté cabernet sauvignon.

Les trois compères ont également produit pour l’été un assemblage chardonnay (40%)-sauvignon (60%) intéressant, au nez de fruits exotiques et d’agrumes, à la bouche aromatique et fraîche. Un blanc de gastronomie plus que d’apéro.

Marselan 2011, 75 cl, 19 fr.
Chardonnay-Sauvignon 2011, 75 cl, 12 fr. 50.
www.lagrandevigne.ch
.

08:00 Publié dans Vins | Tags : vin, vaud, rouge | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.