Widgets Amazon.fr

« Un guide pour visiter les vignerons romands | Page d'accueil | Un Marselan inédit »

06/07/2012

Marchédurable.ch livre un millier de membres

marchedurable.jpgNé de la volonté d’un papa qui voulait des légumes frais, le réseau lie aujourd'hui 50 producteurs et 80 points de livraison


Tout est né des quatre enfants d’Etienne Schaufelberger (à gauche sur la photo). Leur papa, qui travaille dans l’internet, très attaché à leur fournir des légumes locaux et le plus bio possible, n’avait pas souvent le temps d’aller au marché. «Si tu ne vas à Lagardère, Lagardère ira à toi!» En 2007, il imagine donc un site internet regroupant des consommateurs comme lui et deux maraîchers triés sur le volet prêts à leur fournir fruits et légumes. Marchédurable.ch était né, avec deux groupes de clients, l’un à Lausanne, l’autre à Cossonay. «C’était une idée partie du consommateur», explique-t-il.

Aujourd’hui, ce qui est devenu une petite entreprise compte 80 groupes, sept salariés à temps partiel, un millier de membres et une centrale à Cossonay-Gare qui rassemble les produits d’une cinquantaine de fournisseurs. Mais l’idée de départ reste la même: fournir des produits de qualité une fois par semaine à des groupes de clients.

Commande libre

Contrairement aux «paniers paysans», où le client n’a pas le choix de ce qu’il reçoit chaque semaine, Marchédurable.ch offre la liberté: les membres commandent ce qu’ils veulent sur le site internet jusqu’au lundi soir, ou ne commandent rien puisqu’il n’y a pas d’obligation d’achat.

Les commandes partent alors chez les différents producteurs qui récoltent le mardi pour acheminement à Cossonay. Les produits sont déposés chaque mercredi dans un des 80 lieux de livraison du canton, un emplacement ouvert auquel l’abonné peut accéder jour et nuit. «Nous avons optimisé les tournées de nos deux camionnettes pour rassembler les produits et les livrer en faisant le moins de chemin possible», explique Sophie Gonteri, qui assure le suivi membres et producteurs (à droite sur la photo).

Les produits ne sont pas tous bio, par choix. «Ce qui nous intéresse, c’est la confiance que nous accordons à nos fournisseurs, explique Etienne Schaufelberger. Et celle que nos clients nous accordent.» Le papa fondateur travaille occasionnellement pour son réseau, mais il en reste surtout un client fidèle. «Je commande normalement 3 kg de carottes par semaine pour mes enfants. Et quand il n’y en a pas, je suis le premier surpris, avant de me rappeler que les légumes ne poussent pas à toutes les saisons…» Marchédurable.ch s’est aussi ouvert à d’autres produits, des céréales au vin en passant par le savon ou les fruits exotiques… «Nous avons sélectionné des partenaires responsables et équitables pour les produits en provenance d’ailleurs», affirme Sophie Gonteri.

Fort de son succès, le site s’est également ouvert aux entreprises où des groupes de collègues peuvent se faire livrer leur commande (dès 10 personnes). «Mais attention, même si nous grandissons, nous voulons garder nos valeurs.»

Les commentaires sont fermés.