Widgets Amazon.fr

« La cuisine familiale considérée comme une vraie œuvre d’art | Page d'accueil | Crisci et Violier, deux maîtres »

29/06/2012

Le Guide Bleu renaît

La nouvelle édition présente 660 restaurants et consacre Carlo Crisci comme chef de l'année avec 10/10.


Le guide, né il y a une quarantaine d’années, a connu des fortunes diverses avant de se faire oublier. Emmenés par l’éditrice bernoise Annette Weber, des passionnés ont décidé de le faire revivre. Une quarantaine de testeurs (aucun journaliste ou cuisinier pro) ont testé 660 restaurants sous la houlette de l’ancienne cheffe du Fletschhorn, Irma Dütsch. Chaque table est testée selon une quarantaine de critères, dont deux tiers consacrent la cuisine.

Au final, une note de 1 à 10. Selon la cheffe, 230 des 660 adresses n’ont jamais figuré dans un guide. On n’en a trouvé que deux en Suisse romande.

La hiérarchie romande voit le Cerf, à Cossonay, obtenir 10, devant Denis Martin et Benoît Violier, à 9,5, puis le Domaine de Châteauvieux, Georges Wenger, Bernard Ravet et Le Pont de Brent, tous à 9. Mardi, la cérémonie a donc couronné Carlo Crisci. Dans son hommage, Irma Dütsch affirmait: «Tu es le plus visionnaire et le plus créatif des chefs, tu es le meilleur. Sans oublier le travail et la gentillesse de ta femme, Christine.» Le repas qui suivit confirmait les dires de la cuisinière, comme cette merveille d’aiguillette de canard cuite à la salamandre, parfumée de benoîte urbaine et de raisinée.

Guide Bleu 2012-2013, Sous la conduite d’Irma Dütsch, Ed. Weber, 482 p., 49 fr.

Les commentaires sont fermés.