Widgets Amazon.fr

« Le secrétaire général de l’Office des vins vaudois part après 3 ans | Page d'accueil | La délicatesse du Giscard ne vieillit pas »

29/05/2012

L’OVV doit rapidement remplacer Nicolas Schorderet

L’Office des vins vaudois annonce officiellement la démission de son secrétaire général, alors que son comité directeur doit être renommé par le Conseil d'Etat


«Nicolas Schorderet, secrétaire général de l’Office des vins vaudois, a décidé de quitter son poste au 31 août 2012 et de donner une nouvelle orientation à sa carrière.» Le communiqué de l’OVV est bien sorti aujourd’hui, confirmant les informations que nous avons publiée en primeur ce matin.

Le président de la Communauté interprofessionnelle du vin vaudois (CIVV), Gilles Cornut, «regrette ce départ, d’autant que Nicolas Schorderet a beaucoup fait pour déménager l’office depuis la Maison de la Vuachère jusqu’au Centre patronal, rationalisé son fonctionnement, économisé là où il fallait pour redonner des fonds à la promotion.» Mais le communiqué ou le président de la CIVV ne disent rien de plus sur la dissension de vues entre Nicolas Schorderet et son nouveau président, Pierre Keller. Nicolas Schorderet reste très serein: «Je crois que je peux être fier du travail accompli. Quand je suis arrivé, cet office était dans une situation difficile et nous l’avons réorganisé pour en faire un outil stable et performant.»

Alors que le comité directeur de l’OVV doit être nommé par le Conseil d’Etat pour la législature qui commence au 1er juillet, ce futur comité doit également définir le cahier des charges du secrétaire général avant de trouver la perle rare qui ira vendre les vins vaudois en Suisse alémanique.

17:05 Publié dans Vins | Tags : vin, vaud, ovv | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.