Widgets Amazon.fr

« La paella suisse de la copieuse | Page d'accueil | Lausanne célèbre le goût »

01/05/2012

Rena Redzepi reste le «meilleur» cuisinier du monde

Rene Redzepi AFP-Nic470505.jpgLa liste des 100 meilleurs restaurants du monde a été proclamée hier soir. L’Hôtel de Ville de Crissier n’y figure plus, le Suisse de New York Daniel Humm 10e.


C’est un classement qui a sa petite importance parmi le monde de la gastronomie, mais qui peine à justifier ses choix. Le britannique Restaurant Magazine a en effet monté une sorte de jury mondial pour désigner les meilleures tables, alors qu’aucun des jurés n’a mangé dans la plupart d’entre eux... D’ailleurs, la Suisse y est représentée par un Autrichien, qui couvre aussi le Liechtenstein.

Dans ce classement créé en 2002, l’Hôtel de Ville de Crissier a figuré depuis 2008  (47e en 2011, 14e en 2010, 16e en 2009, 27e en 2008), sans truster une des dix places d’honneur. Cette année, sans doute à cause du changement de patron, il n’est pas nommé. Il faudra peut-être laisser le temps à Benoît Violier de convaincre l’Autrichien Hannes Konzett, rédacteur en chef de www.genussziele.com, de pousser jusqu’à Crissier. La Suisse reste présente par l’autre trois-étoiles du pays, le Schloss Schauenstein de Furstenau (GR), dirigé par Andreas Caminada, 30e (-7). Mais surtout par le Bâlois Daniel Humm, formé entre autres par Rabaey au Pont de Brent, qui grimpe à la 10e place mondiale avec son Eleven Madison Park (+14 places).

Au somment du classement, pas de changements dans le trio de tête. Le Noma de Copenhague et son chef Rene Redzepi restent premiers, avec une cuisine basée sur les produits nordiques, avec ces plats très minéraux et leurs couleurs entre le vert foncé et le brun. Les espagnols El Celler de Can Roca, à Girona, qui regroupe les trois frères Roca, 2e, et Mugaritz, à San Sebastian, d’Andoni Luis Aduriz, 3e, complètent le podium.

La suite?

4. D.O.M., à Sao Paolo, Brésil, Alex Atala (+3)
5. Osteria Francescana, Modène, Italie, Massimo Bottura (-1)
6. Per Se, New York, Etats-Unis, Thomas Keller (+4). Thomas Keller reçoit d'ailleurs un prix pour l'ensemble de sa carrière.
7. Alinea, Chicago, Etats-Unis, Grant Achatz (-1)
8. Arzak, San Sebastian, Espagne, Juan Mari and Elena Arzak (-). Elena Arzak est la meilleure cheffe de l'année.
9. Dinner by Heston Blumenthal, Londres, Angleterre (nouveau). Blumenthal a le prix de la meilleure entrée de l'année.
10. Eleven Madison Park, New York, Etats-Unis, Daniel Humm (+14).

Dans les dix premières places, on retrouve donc trois espagnols (avec Arzaz, à San Sebastian, 8e), trois états-uniens (dont Humm), 1 danois, 1 italien, 1 anglais (Blumenthal, 9e) et 1 brésilien (D.O.M., à Sao Paolo, 4e!), mais pas un seul français. Nos voisins se consoleront avec le tir groupé parisien de Robuchon (12e), du Châteaubriand (15e), d’Alain Passard (16e), de Pierre Gagnaire (17e, et omniprésent depuis dix ans!) et de  Pascal Barbot (18e).

Les commentaires sont fermés.