Widgets Amazon.fr

« L’or du Capitole | Page d'accueil | La paella suisse de la copieuse »

28/04/2012

Des légumes rares dans votre jardin

aubergines_rares.jpg
Pro Specie Rare ou Kokopelli proposent des ventes de leurs précieux plantons. Voici des rendez-vous à ne pas manquer. (En photo, quelques-unes de 63 variétés d'aubergines que vend Kokopelli en semences.)


Le soleil revenant, les jardiniers amateurs se remettent à planter joyeusement, que ce soit trois herbes aromatiques sur leur balcon ou un assortiment complet dans leur jardin familial. Après le temps des graines standardisées, voici désormais le retour des légumes rares ou oubliés.

Côté suisse, la fondation Pro Specie Rare se bat pour conserver les espèces indigènes anciennes. Cela vaut autant pour les cochons laineux que pour la betterave Chioggia et ses cercles concentriques ou la côte de bette Feurio, par exemple. En ce qui concerne les légumes et plantes de plein champ, la fondation travaille avec 400 partenaires, qu’il s’agisse du producteur bio Sativa, de la Coop ou des membres qui reproduisent les graines en les plantant puis en les récoltant sur la plante une fois adulte.

Mais Pro Specie Rare veut aussi diffuser le plus largement possible son catalogue. Pour la troisième année consécutive, elle organise ainsi des marchés où le public peut venir s’approvisionner en plantons ou en semences. Cela se passe demain à Vevey (voir ci-dessous). «J’ai fait produire 6000 plantons de 33 variétés différentes», explique Denise Gautier, responsable pour la Suisse romande. «Par rapport à l’habituel échange de graines entre nos membres, les plantons et les semences proposés demain ont été produits de manière bio par Sativa, avec un taux de germination contrôlé et un tri rigoureux», poursuit-elle. Il y aura également toutes les races de poules protégées par la fondation, ainsi qu’une sélection de chèvres, même si les animaux, eux, ne sont pas à vendre.

«Il y a un vrai retour vers ces variétés qui sont, logiquement, bien adaptées à nos terroirs et à nos climats», explique Denise Gautier. Mais attention, les fidèles ont déjà fait leur commande et seront à pied-d’œuvre tôt le matin à Vevey pour récupérer leur choix.

Même s’ils font le même type de travail que Pro Specie Rare, les membres de Kokopelli sont assez différents dans l’esprit. L’association libertaire née en France «est politisée», explique son responsable romand Joël Vuagniaux. Leur but est bien la sauvegarde des espèces anciennes, mais dans un but mondial et dans une lutte contre les géants de l’agro-alimentaire qui monopolisent le commerce des graines. En France, distribuer des semences est illégal, même si un procès en cours à la Cour européenne pourrait faire changer les choses. Kokopelli organisera aussi des marchés de ses plantons et semences dans quinze jours mais propose plus largement la vente de ses produits. «Il y a un retour impressionnant vers ces espèces oubliées, affirme Joël Vuagniaux. On pourrait en faire davantage mais nous n’en avons pas encore les moyens.»

Quand et où?

Marché Pro Specie Rare: devant l’Alimentarium de Vevey, demain de 9 h à 17 h. Trente-trois variétés de plantons et diverses semences. Entrée gratuite à l’Alimentarium et menu spécial au restaurant. Le 12 mai à Vernier. www.prospecierara.ch.

Graines et plantons Pro Specie Rare: 150 variétés de semences sont disponibles sur le site du producteur Sativa (www.sativa-rheinau.ch). Quelques graines et plantons chez Coop Brico & Loisirs. Sélection sur www.artichauts.ch, www.directdujardin.ch et www.gfellerbio.ch.

Plantons Kokopelli: banc au marché de Lausanne et d’Yverdon-les-Bains le week-end du 12 au 13 mai prochain. Plantons de diverses tomates, aubergines, poivrons et basilic. Plus d’infos sur kokopelli-suisse.com.

08:55 Publié dans Agenda | Tags : agenda, légumes | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.