Widgets Amazon.fr

« Benoît Violier, le chef, a sa belle chanson de gestes | Page d'accueil | L'agneau, star de Pâques »

05/04/2012

Des vins pour jouer

neolabel.jpgUne société lausannoise propose de livrer des bouteilles chemisées et quelques indices


C’est une idée tellement simple qu’on se demande comment on n’y a pas pensé plus tôt. Neolabel, jeune société lancée par deux passionnés, Pierre Kohn et Gregory Chollet, a lancé le concept. L’idée? Proposer des vins chemisés pour que le client puisse les déguster en tout anonymat. Avec l’aide de Daniel Santschi, ils ont ainsi imaginé plusieurs déclinaisons autour de seize vins de trois producteurs romands: Philippe Bovet, de Givrins, le Domaine des Perrières, à Peissy (GE), et la Cave des Cailles, à Sion (VS).

Le client choisit selon qu’il veut savoir qu’il déguste, par exemple, un gamaret vaudois, ou qu’il préfère un vin mystère. Avec la bouteille dans son étui, il reçoit également la fiche d’indices qui décrit la robe, le nez et les arômes de quatre vins parmi lesquels il faut trouver, évidemment, celui qu’on vient de tester.

www.neolabel.ch, de 20 à 35 fr.

15:59 Publié dans Vins | Tags : vin | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.