Widgets Amazon.fr

« Le combat des chefs, c’est impitoyable | Page d'accueil | La soupe à l’oignon, y Crouton »

31/12/2011

Un vin patrimonial

vinpetiteArvine_GrandStockalper.jpgA Sion, Provins est confronté comme toutes les coopératives, aux difficultés du grand écart, entre crus bon marché et produits de haute qualité. Pour ce deuxième segment, elle fait parfois appel à l’extérieur, comme la collection que signe la journaliste alémanique Chandra Kurt, sortie cet été.


Nous lui avons préféré une autre collection du géant valaisan, celle du Grand Stockalper. Elle est le signe du soutien qu’offre Provins à la rénovation du château Stockalper, à Brigue, où le roi du Simplon stockait ses marchandises.

La coopérative avait déjà lancé une gamme comprenant un fendant, une heida et une dôle. Elle l’a complétée dernièrement d’une petite arvine et d’un humagne rouge. La première est typique du cépage, tout en agrumes et en pamplemousse rose, avec une bouche à l’acidité agréable et une finale saline. Le second est lui aussi dans le classique, avec un nez de petits fruits rouges, des tanins bien présents et une finale relevée.

Petite Arvine 2010, 75 cl, malheureusement épuisée. Humagne rouge 2010, 75 cl, 19 fr. 90. www.provins.ch.

08:20 Publié dans Vins | Tags : vin, blanc, valais | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.