Widgets Amazon.fr

« Régis Duclos vous apprend à bien cuisiner vos restes | Page d'accueil | Et voici le fast-food sain »

10/12/2011

Du beau, du grand merlot

Merlot_Bovard.JPGA Cully, le Domaine Bovard décline sa classe et sa distinction avec beaucoup de retenue. Sur les 16 hectares, 70% sont consacrés au chasselas roux, entre Dézaley, Calamin, Epesses, Saint-Saphorin et Villette. Louis-Philippe Bovard et son œnologue Philippe Meyer en tirent des chasselas structurés, prêts à la gastronomie et au vieillissement.


Depuis une dizaine d’années, le domaine a également misé sur le merlot, plus adapté que le pinot noir au terroir et au climat de Lavaux, selon le maître des lieux. Jusqu’ici, il était présenté en assemblage, avec de la syrah pour la Grande Cuvée ou avec pinot et syrah pour la Cuvée Louis.

Au vu de sa qualité, il a été sélectionné quatre barriques de merlot du Dézaley 2009 mis pour la première fois en bouteille en monocépage.

Et, franchement, l’exercice est plus que réussi. Au nez, le merlot donne de belles notes fruitées, où le cassis le dispute à la cerise dans une belle complexité. En bouche, une fraîcheur agréable soutient un vin joliment charpenté, à la trame tannique souple.

Merlot 2009, 75 cl, 32 fr. Domaine Bovard, Cully.

08:59 Publié dans Vins | Tags : vin, rouge, vaud, merlot | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.