Widgets Amazon.fr

« Leçon de dessert privée | Page d'accueil | Le champion du vin bio vient toujours de Begnins »

21/10/2011

Heureux comme un châtelain gourmand au Petit Manoir, à Morges

retLER_Q01.JPGLe petit hôtel qui fait face au parc des Sports, en sortant de Morges, abrite depuis mai un restaurant «semi-gastronomique».Et il est très convaincant.


Son jeune chef, Julien Retier, 32 ans seulement, fait de véritables prouesses en cuisine, où il ne peut compter que sur un seul commis. Ce qui ne l’a pas empêché de décrocher – déjà – le titre de Découverte romande du GaultMillau, et la note de 14/20. Une note tout à fait méritée au vu de notre dernière visite, cette semaine.

Le décor, d’abord, est bien celui d’un petit manoir, chaleureusement décoré, avec son beau parquet dans la salle à manger du 1er étage. L’accueil, ensuite, est aussi professionnel qu’agréable, sans aucune prétention dans le ton, tout en dégageant une élégance de bon aloi.

La carte est courte, quatre entrées, cinq plats et trois desserts, à des tarifs eux aussi semi-gastronomiques. Mais quatre menus, où l’on retrouve les plats de la carte (de 64 à 125 francs) permettent d’alléger l’addition. Le style du chef, dont la carrière a passé par Chevrier, Rabaey et Wenger, se base sur de belles techniques modernisées et allégées, avec des subtils assemblages de goûts et de belles cuissons. Les langoustines en robe de kadaïf sont translucides comme il faut, rehaussées d’une émulsion discrète au Martini rouge, accompagnées d’une merveille de timbale aux endives et zestes d’orange (29 fr.). Les ravioles de lièvre sont joliment goûteuses, avec un salmigondis de cornes d’abondance et une sauce au foie gras qui réussit la prouesse d’être d’une légèreté absolue (33 fr.)

En plat, les queues de cigales de mer sont une perfection de cuisson, posées sur une julienne de patates douces et de granny-smith juste beurrées, et une émulsion mélangeant avec bonheur citron vert et vodka (48 fr.). Côté chasse, les noisettes de chevreuil sont magnifiquement poêlées, avec une garniture de chasse originale et des spätzli parfaits (57 fr.).

Le petit plateau de fromages est appétissant. Les desserts originaux. Et la carte des vins propose un beau choix suisse et français, à des tarifs hélas trop élevés.

Le Petit Manoir, av. Paderewski 8, 1110 Morges. Tél. 021 804 12 00. www.lepetitmanoir.ch. Fermé dimanche et lundi.

Commentaires

Avec un peu voire beaucoup de retard! j'aurais voulu avoir une précision sur votre article, le blog est il toujours d'actualité ? Merci de répondre à mon commentaire!

Écrit par : assurance moto | 15/02/2014

Les commentaires sont fermés.