Widgets Amazon.fr

« Le réseau social des restaurants veut réserver votre table pour vous | Page d'accueil | Un chenin comme en Loire chez Jean-Daniel Heiniger »

30/07/2011

Testé pour vous: un gin au bleu saphir

bombay.jpgIl y a pile 250 ans que Thomas Dakin, jeune. distillateur anglais, crée sa propre recette de gin London Dry, le Warrington, en hommage à sa ville natale. Très vite reconnu, son alcool rivalise avec les importations françaises.


Entre 1761 et le milieu du XXe siècle, rien ne se passe sinon que la recette passe de génération en génération, jusqu’à ce qu’Allan Subin cherche un gin parfait pour se marier au martini. Retrouvant la recette de Dakin, il lance la Bombay Spirit Company. Et son premier produit, le Bombay Original. Un nom qui rappelle les colonies britanniques et Subin n’hésite pas à coller sur ses bouteilles le portrait de la reine Victoria.

Le succès est là et tout va bien jusqu’aux années 1980. Mais voilà qu’arrive en force la vodka à la réputation moderne. Le gin perd ses clients. C’est alors que Michel Roux, importateur de Bombay aux Etats-Unis, a l’idée d’ajouter deux ingrédients aux huit précédents (genièvre, écorces de citron et de casse, amande, réglisse, coriandre, angélique et racine d’iris). Place alors aux graines de Paradis et aux baies de cubèbe, qui donnent naissance au Bombay Sapphire et sa bouteille bleue caractéristique de la pierre précieuse du même nom.

Le Sapphire que fête aujourd’hui Bombay est le seul gin dont les ingrédients sont infusés à la vapeur d’eau-de-vie dans des rares alambics.

La subtilité des dix ingrédients ressort bien  dans un alcool délicatement parfumé.

08:23 Publié dans Divers | Tags : alcool | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.