Widgets Amazon.fr

« Une syrah format mondial | Page d'accueil | Un gamaret de choc »

10/06/2011

Les Caves ouvertes 2011 passent la vitesse supérieure

Cavesouvertes_bugnon.jpgPour sa première édition, l’an dernier, les Caves ouvertes vaudoises avaient été qualifiées de succès par Nicolas Schorderet, secrétaire général de l’Office des vins vaudois (OVV), coordinateur de l’événement. En 2010, 300 caves ouvertes avaient accueilli environ 30 000 visiteurs, dont un bon quart provenait de l’extérieur du canton.


Comme pour le verre à moitié vide ou à moitié plein, on dira d’un côté que les chiffres sont faibles en comparaison des Caves ouvertes valaisannes (189 caves pour 44 000 visiteurs, 3,4 millions de francs de vente en 2010) et surtout genevoises, où 80 domaines cantonaux seulement ont accueilli près de 50 000 personnes il y a quinze jours.

Les organisateurs vaudois rétorquent que Genève a commencé en 1987 et le Valais en 2007, et qu’il faut un peu de temps pour que les habitudes s’installent. Et ils annoncent des nouveautés pour cette deuxième édition, imaginées suite à l’enquête de satisfaction menée en 2010.

Samedi et dimanche

D’abord, la manifestation n’aura pas lieu vendredi et samedi, mais samedi et dimanche. «Nous pensions que le vendredi attirerait les professionnels, et cela n’a pas été le cas, explique Nicolas Schorderet. Là, avec samedi et dimanche, nous touchons les privés, qui ont encore le lundi de Pentecôte pour se reposer.»

Autre nouveauté cette année avec le Passeport Caves ouvertes. Pour 15 francs, le visiteur a le droit de visiter toutes les caves qu’il désire pendant ces deux jours avec son verre souvenir. En plus, des navettes gratuites depuis les gares principales lui permettront de faire le tour des caves en toute sécurité. «C’est une demande qui nous a été faite par les gens qui étaient sur le terrain l’an dernier, et nous y avons répondu.»

Un partenariat avec les transports publics propose également une offre combinée train + Passeport avec un rabais de 20%.

Parmi les autres partenariats, celui conclu avec GastroVaud et la Société romande des hôteliers prévoit des menus du terroir accompagnés de vins vaudois dans une quinzaine de restaurants, ou des offres d’hébergement dans une quarantaine d’hôtels.

Car les Caves ouvertes doivent surtout faire venir de nouveaux clients, particulièrement de Suisse alémanique, comme le rappelle Pierre Keller, futur président de l’OVV: «Nous devons réapprendre aux Alémaniques à boire nos vins plutôt que des crus allemands ou autrichiens. Et comment le faire mieux qu’en les invitant dans nos paysages magnifiques?»

Cette envie de nouveaux clients a poussé pas mal de producteurs – et quelques régions – à garder des portes ouvertes à une autre date. «Ces portes ouvertes, c’est pour remercier nos clients existants alors que les Caves ouvertes, c’est pour en accueillir de nouveaux», affirme Willy Deladoey, du Luissalet, à Bex.

Samedi 11 et dimanche 12 juin dans tout le canton, de 10 h à 19 h. www.cavesouvertes.ch

Quelques événements du week-end

«Les vignerons ont compris qu’ils devaient créer des animations pour avoir du monde», affirme Nicolas Schorderet. Petite sélection.

Dans le Chablais, Villeneuve organise une dégustation en commun au Vieux-Collège, le dimanche, avec restauration.
A Aigle, les vignerons accueillent dans le quartier du château en musique, avec plusieurs chorales.
A Bex, les vignerons reçoivent au centre du village, avec des stands du terroir.

A La Côte, Morges propose son Urban golf ou le Symposium de sculpture gratuit pour les détenteurs du Passeport.
A Nyon, les dégustations se déroulent au château.
A Tartegnin, ce sera sous le signe du fromage, avec fabrication.

A Lavaux, animations et restauration dans tous les villages.
Vevey-Montreux accueille au Domaine de la Doges, à La Tour-de-Peilz.

A Bonvillars et dans les Côtes de l’Orbe, balade avec un guide du patrimoine, promenades en calèche ou dégustation de vin et de chocolat sont au menu.

Les commentaires sont fermés.