Widgets Amazon.fr

« Une chapelle pour les bordeaux | Page d'accueil | Un Bavarois qui sent le Sud »

07/05/2011

L’or pour l’Heida d’or

heida_Gay.JPGA Chamoson, la maison Maurice Gay est intimement liée à Obrist, à Vevey, et donc au groupe Schenk. Depuis Jean Gay en 1883, le «domaine» s’est bien agrandi puisqu’il encave aujourd’hui 1,5 million de kilos de raisin chaque année, soit la production de 450 vignerons.


Ce qui n’empêche pas la cave valaisanne de développer de fort jolis vins, particulièrement dans sa gamme Valais d’or, où elle promeut les cépages autochtones du canton. Son Heida 2009, par exemple, a remporté l’or aux Vinalies internationales de Paris. Même si l’heida (ou païen) est en fait du savagnin ou traminer, donc pas forcément valaisan.

Cultivée à Chamoson et à Fully, elle présente un beau nez où la résine le dispute à la citronnelle. La bouche est riche, avec une fraîcheur encore présente et une longueur qui l’honore. Un vin de gastronomie, idéal sur des asperges, du poisson ou un fromage à pâte dure.

Heida d’or 2009, 75 cl, 19 fr. 50. www.mauricegay.ch.

08:47 Publié dans Vins | Tags : vin, valais, blanc | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.