Widgets Amazon.fr

« Goûter au charme rétro des alpages | Page d'accueil | Testé pour vous: des whiskies Glentlivet pour dîner »

30/04/2011

Quelques bonheurs là-haut sur l'alpe

Après avoir feuilleté les deux nouveaux guides sur les auberges d'alpage (voir note précédente), quelques coups de coeur forcément subjectifs.


alplesrochats.jpgTerroir

Sur les hauts de Provence, Les Rochats est un vrai restaurant d’alpage, «étape gourmande à la montagne» au décor chaleureux. La carte est orientée terroir un peu canaille, des filets mignons aux champignons, tartare ou pied de porc au madère. Les desserts sont maison et un café sorcière avant la balade dans les pâturages donne du cœur au ventre.

Fermé di soir et lundi. www.lesrochats.ch.

alpPontdeNant.jpgGastronomique

Dans cette belle Auberge du Pont-de-Nant, au-dessus de Bex, les anciens tenanciers de la Terrasse, à Corseaux, Sylvie et David Berger, proposent une cuisine classique à tout moment, et gastronomique sur réservation. Le patron est aussi guide de moyenne montagne. Enfin, une télécabine peut servir de carnotzet. Chambres et dortoirs.

Fermé lu et ma. www.pont-de-nant.ch.

alplasaletta2.jpgFidèles

Au-dessus des Paccots, Raoul Colliard passe son 41e été à La Saletta. D’abord chalet d’alpage, puis buvette, depuis 1985. S’il n’y a plus d’animaux ici, le chalet est toujours authentique. La carte fait une large place aux mets au fromage, y compris la soupe de chalet et les macaronis à la crème.

Ouvert de juin à septembre, sauf lu. Tél. 079 332 23 86.

alpCroisettes_Abbaye2.jpgFamilial

Entre le col du Mollendruz et L’Abbaye, la Buvette des Croisettes (grande photo) se prend pour l’arche de Noé, avec sa basse-cour, ses chevaux, ses ânes, ses chèvres, ses moutons et, surtout, ses vaches Highland qui tiennent la vedette. Roseline, ancienne enseignante, et Louis-François Berney, agriculteur bio, tiennent depuis huit ans ce grand chalet idéal pour charmer les familles. Outre le gratin du pralet, spécialité maison, la viande de Highland est à la carte deux fois par semaine, et les gâteaux sont maison.

De mi-mai à mi-octobre, fermé lu et ma. www.lescroisettes.ch.

alplapisaen arrivant.jpgPanoramique

Sur les hauts de Champéry, on ne vient pas forcément à l’alpage Lapisa pour la cuisine, orientée assiette valaisanne, fromages et fondue, mais bien pour son côté rustique, son bétail qui paît dans les 60 ha environnant et sa fromagerie en activité, qu’on peut admirer le matin entre 8 h et 10 h. Les Marclay sont agriculteurs au Grand-Paradis et montent ici en été, face aux Dents-du-Midi et aux Dents Blanches, qui offrent un panorama époustouflant. Les produits maison sont en vente. Dortoirs.

Mi-juin à mi-septembre, www.lapisa.ch.

alpossona2.jpgAuthentique

Dans le val d’Hérens, le hameau d’Ossona était abandonné depuis 1964. La commune de Saint-Martin a entrepris de monter un projet de réhabilitation agro-touristique en 2001. Le décor est majestueux, entre prairies et bosquets. On y trouve aujourd’hui une ferme en activité, des vergers, des vignes et une auberge où sont cuisinés les produits du lieu, raclette ou cabri au four, viande de bœuf ou de porc. Des mazots confortables pour quatre personnes peuvent être loués le week-end ou à la semaine.

Ouvert 7/7. www.ossona.ch.

Les commentaires sont fermés.