Widgets Amazon.fr

« Pour l'amour du miel et des amandes | Page d'accueil | Le Pont de Brent des Décotterd conjugue la grande cuisine avec joie »

08/04/2011

Les nouveaux cavistes se veulent écolos et visent les amateurs curieux

Deux nouveaux magasins ont ouvert en ville de Lausanne, proposant des vins naturels et de caractère. Portrait et coups de coeur


«Les trentenaires retrouvent le goût du terroir, la curiosité, et cherchent des vins pour se faire plaisir.» Hugues Bouhelier est le responsable du Passeur de vin, une enseigne créée à Genève par Emmanuel Heydens et qui a ouvert en décembre dans la capitale vaudoise. Ici, que des vins «naturels». «Nous commençons avec des vins de production raisonnée, puis des biologiques et beaucoup en biodynamie.».

La maison privilégie ces vins de caractère, élevés sans chimie. «On sort de la standardisation», poursuit l’ancien vendeur de vins à domicile. «Nos clients ont une approche différente. Une fois qu’on met le nez dans ce type de bouteilles, on n’en sort plus et on ne peut plus revenir à des vins de supermarché.»

Les nouveaux vignerons

Dans la petite boutique de l’avenue Mon-Repos, les vins français sont en majorité. Et le Languedoc-Roussillon tient la place d’honneur. «Nos clients aiment ces jus gorgés de soleil, plus rustiques, avec des cépages de caractère. Il y a là-bas toute une génération de nouveaux producteurs là-bas, qui ont entre 35 et 45 ans, et qui ont cette philosophie de développement durable, d’élevage plus pur», assure Hugues Bouhelier. Des producteurs dénichés par Emmanuel Heydens depuis deux décennies. «Et nous goûtons tout. Ce n’est pas parce que c’est un vin naturel qu’il est forcément bon», dit-il avec un grand sourire. Ses clients achètent d’abord deux ou trois bouteilles, souvent pour le soir même parce qu’ils n’ont pas de cave pour les stocker.

Trois cents mètres plus haut, à la rue Marteray, La Couleur du vin est beaucoup plus vaste. La maison mère de Fribourg a été créée en 1988, avant une extension à Bulle, puis ici depuis septembre dernier. Riche de 700 références (y compris des alcools), le catalogue veut également promouvoir les produits du terroir et naturels, de production raisonnée à biodynamie. «Nous allons chez les producteurs voir comment ils travaillent, et eux viennent aussi présenter leurs vins à nos clients.»

Conseil et anecdotes

«Notre clientèle cherche des conseils», explique Michaël Texier, le responsable. «C’est pourquoi nous avons toujours six vins en dégustation. Les acheteurs ont plaisir à boire un verre tout en discutant avec quelqu’un qui connaît vraiment le produit, qui peut raconter des anecdotes sur le vigneron.» Là aussi, les vins du Sud ont la cote, même si on trouve aussi un beau choix de bordeaux. «Mais pas du spéculatif. On se bat pour des petits domaines, style bordeaux supérieur, avec un bon rapport qualité-prix.»

Déjà un précurseur

Des vins naturels et de caractère, des produits de terroir, ce que revendiquent les nouveaux venus, cela fait quinze ans que Jacky Boiron le propose à l’avenue d’Echallens, à l’enseigne de la Passion du vin. «Quand j’ai commencé, beaucoup de ces vins arrivaient en Suisse en vrac pour être assemblés et embouteillés. Moi, j’ai toujours voulu des mises au domaine, et des producteurs que je connaissais. Je dois pouvoir dire au client que j’aime à la fois le vin et le vigneron. Je ne travaille qu’avec des gens qui ont les yeux qui brillent quand ils parlent de leur travail. Et beaucoup d’entre eux sont devenus bio naturellement.» Dernières découvertes, ce La Mothe du Barry, un bordeaux à 12 fr., ou ce Roche Audran, un Côte du Rhône à 11 fr. 50.

Av. d’Echallens 56, www.boiron.ch.

Les deux nouveaux magasins et les trois coups de cœur de leur gérant

VIN_BOUTIQUE_602.jpg

LE PASSEUR DE VIN (photo ci-dessus), avenue Mon-Repos 2, 1005 Lausanne. www.lepasseurdevin.ch.

Ouvert mardi et mercredi, de 14 h 30 à 18 h 30,  jeudi et vendredi de 10 h 30 à 13 h 30 et de 14 h 30 à 18 h 30, samedi de 10 h 30 à 17 h 45.

Hugues Bouhelier propose ses trois vins coups de coeur:

1. Nuits 1, 2008, Nuits-Saint-Georges, Domaine Prieuré Roch. «Un pinot d’une grande droiture», du domaine d’Henri Frédéric Roch, un «personnage à forte personnalité. 59 fr.

2. Les Coccigrues, 2007, Domaine Yannick Pelletier, Saint-Chinian, une majorité de carignan, plus un peu de syrah et de grenache. «Ce n’est que son deuxième millésime, et il fait déjà un malheur.» 30 fr.

3. Mâcon-Chaintré, 2007, Domaine Vallette. «Un pur chardonnay sur l’oxydation». 29 fr.

VIN_BOUTIQUE_541.jpg

LA COULEUR DU VIN (photo ci-dessus), rue Marteray 34, 1005 Lausanne. www.lacouleurduvin.ch.

Ouvert du mardi au vendredi de 10 h à 12 h 30 et de 13 h 30 à 19 h, samedi de 10 h à 18 h.

Michaël Texier propose, de gauche à droite:

1. Saint-Joseph Cuvée Préface, 2009, Domaine Pierre Jean Villa. «Sur les plus vieilles vignes du domaine, un sol granitique. Elevé douze mois en barrique.» 29 fr.

2. Mas Amiel Cuvée Charles Dupuy, 2006, Maury. Un pur grenache noir, à faible rendement. «Un vin muté de la meilleure parcelle de ce domaine de référence. Idéal avec un chocolat de notre voisin Noz.» 52 fr.

3. Dézaley La Gruyre Baronnie, 2001, Jean-Daniel et Pierre Fonjallaz à Epesses. Ce chasselas «étoffé et puissant» supporte bien le vieillissement. Dès 10 ans, on peut le servir avec une entrée ou des viandes corsées. 29 fr. 50.

16:00 Publié dans Vins | Tags : vin, lausanne, magasin | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.