Widgets Amazon.fr

« Ma crevette a l’accent mexicain | Page d'accueil | On change de flacon pour se distinguer »

26/03/2011

Varions le pissenlit!

pissenlit.jpgEn salade, la dent-de-lion monopolise les cartes des bistrots. Que faire d’autre avec cette plante médicinale?


David Moginier

C’est la première plante qu’on cueille, penché dans les prés. Cette dent-de-lion symbolise le printemps, le retour des beaux jours et celui des éternelles salades à la carte des bistrots, où l’herbe amère ne semble promise qu’au gras du lardon et au moelleux de l’œuf dur.

Pourtant, nos grands-mères avaient d’autres recettes pour accommoder cette plante des champs. En l’utilisant en légume cuit, comme des épinards, accompagné ou non de lardons, voire de crème pour en dissiper l’amertume. Le pissenlit devrait être cueilli jeune pour garder plus de douceur. Il y en a même qui le cavent (comme les endives) pour qu’il reste blanc et pur. Avouons-le, la dent-de-lion sauvage se fait rare; sa production est assurée par quelques maraîchers suisses pour les deux tiers des 330 tonnes annuelles, le reste étant importé.

Et tout est bon dans la dent-de-lion. De ses racines à ses boutons, ou ses fleurs dont on fait une sorte de miel, appelée «cramaillote» dans le Jura. Certains grands chefs ne se privent pas de cette délicate amertume. Au Noirmont, Georges Wenger marie la plante à un aloyau de bœuf, par exemple. A Vufflens-le-Château, Bernard Ravet l’intègre à une brouillade d’œufs et à des escargots.

Petits soufflés de pissenlit au saumon

Pour deux:
100 g de pissenlits blancs
150 g de saumon frais
2 oeufs
3 cs de crème épaisse
sel et poivre, beurre.

Préparation

Dans une casserole à fond épais, faites fondre une noix de beurre. Faites-y tomber doucement les pissenlits bien lavés mais pas séchés. Salez et poivrez.

Garnissez le fond de deux petites cocottes des pissenlits, coupés grossièrement. Ajoutez le saumon coupé en gros morceaux.

Battez les oeufs avec la crème, salez et poivrez et répartissez dans les deux cocottes.

Faites cuire à découvert 12 minutes dans un four préchauffé à 200°C. Servez immédiatement!

Tiré de: lacuisineaquatremains.blog.lalibre.be.

Miel de fleurs de pissenlit

365 fleurs de pissenlit
1,5 l d’eau
2 oranges et 2 citrons non traités
750 g de sucre.

Préparation

Lavez les fleurs et enlevez la partie verte. Faites sécher au soleil une heure.

Mettez dans une casserole avec l’eau et les agrumes coupés en fines tranches, faites mijoter une heure à couvert puis laissez reposer un jour.

Le lendemain, réchauffez, filtrez et pressez pour garder le jus. Ajoutez-y le sucre et faites cuire 15-20 minutes (105o) avant de mettre en bocal.

Omelette aux boutons de dents-de-lion

Pour deux:
20 boutons de fleurs de pissenlit
4 tranches de bacon
6 œufs
sel et poivre du moulin.

Préparation

Faites blanchir rapidement les boutons de fleur de pissenlit à l’eau bouillante. Essorez-les soigneusement.

Détaillez le bacon en fines lamelles et faites-les griller dans une poêle chaude, sans ajouter de corps gras.

Battez vos œufs dans un bol, salez, poivrez, et ajoutez les boutons de fleurs et le bacon.

Dans la même poêle, faites cuire à petit feu votre omelette.

Les commentaires sont fermés.