Widgets Amazon.fr

« Les nouvelles étoiles du Valais | Page d'accueil | L'entrée de Stéphane Décotterd »

17/12/2010

Le menu de Noël goûteux de Stéphane Décotterd, futur patron du Pont de Brent

decotterd_stephane25.jpgLe successeur de Gérard Rabaey a imaginé pour vous un menu préparé à l’avance, histoire de passer la fête à table


Stéphane Décotterd est un très grand professionnel. Alors qu’il cravachait pour satisfaire les nombreux clients désireux de manger une dernière fois la cuisine de Gérard Rabaey, que dans le même temps il préparait la reprise du même Pont de Brent dès le 11 janvier prochain, il a accepté de réfléchir à un menu de Noël pour les lecteurs de 24 heures. Lui, le surdoué de la cuisine gastronomique, a voulu faire un menu à la portée de tout un chacun. Intelligemment, il s’est soucié de l’hôte qu’il ne voulait pas condamner à passer ce moment privilégié loin des siens, stressant seul dans sa cuisine.

C’est ainsi que l’entrée, le plat et sa garniture se préparent à l’avance. «J’ai voulu imaginer des plats qu’il suffisait de passer au four au dernier moment», explique le chef. Et, pendant ce temps, on savoure tous ensemble l’apéro ou le début du repas. Pour le dessert, même concept: il suffit de le sortir du frigo pour le dresser sur les assiettes.

Le jeune cuisinier a également voulu créer des plats à la portée de (presque) toutes les bourses: pas de volaille onéreuse, par exemple. Mais quand même quelques Saint-Jacques et queues de langoustines, histoire de faire fête, qu’on peut d’ailleurs remplacer par des scampis. Et, en plat, la noix de jambon en croûte. «C’est un souvenir des repas de Fêtes de mon enfance. Chez ma grand-mère, on mangeait la soupe aux choux, le jambon fumé, puis les meringues avec la crème double», se rappelle-t-il.

Le jeune père de famille terminera avec Gérard Rabaey le 23 décembre. Ce sera ensuite les Fêtes, en famille, avant les grands préparatifs pour la réouverture du 11 janvier. Il ne va pas tout changer d’un coup au Pont de Brent, préférant une tranquille évolution qui lui permettra d’imprimer sa patte dans cette belle maison. C’est tout le mal qu’on lui souhaite!

> L'entrée

> Le plat

> Le dessert

Les commentaires sont fermés.