Widgets Amazon.fr

« Un Viognier d’or à Marcy | Page d'accueil | La raviole, c’est pour les ingambes »

04/12/2010

Confisons l'agneau!

gigot.jpgAvec le froid me viennent des envies de plat de brasserie, de trucs un peu mijotés, chaleureux, canaille. Comme cet excellent pot-au-feu de l’autre soir chez Romano. Ou de ce gigot d’agneau confit déniché dans un bouquin plein de malices, Je connais mes classiques (Ed. Marabout), où le chef français Danyel Couet, installé en Suède depuis quinze ans, donne de grands coups d’audace à des monuments du répertoire culinaire. Attention: pour cette recette, il vous faudra du film alimentaire résistant au four. Ça ressemble à du papier transparent et ça s’achète dans les bons magasins spécialisés.


Ingrédients pour 4:
un gigot de 1,5 kg environ,
100 g de sel de mer,
4 gousses d’ail écrasées,
10 brindilles de thym et 4 de romarin hachés,
le zeste d’une orange et d’un citron,
1 cc de poivre noir moulu,
1 bâtonnet de cannelle écrasé,
1 bouquet garni,
5 cl d’huile d’olive.

Préparation

Frottez l’agneau avec le sel et laissez reposer une heure, puis enlevez le sel.

Dans un bol, mélangez le reste des ingrédients, sauf l’huile et le bouquet, et enrobez-en la viande. Déposez-la dans un plat à four, versez l’huile par-dessus. Mettez le bouquet garni et recouvrez de plusieurs couches de film alimentaire.

Enfournez et laissez cuire à 130oC pendant cinq heures.

Servez avec du sel de mer, du poivre noir grossièrement écrasé, un peu d’huile et du pain de campagne.

Les commentaires sont fermés.