Widgets Amazon.fr

« Le Prieur et les chasselas | Page d'accueil | Les adresses du chef: Sébastien Lemestre, de la Maison de Ville de Grancy »

15/05/2010

Yvorne Cuvée Prestige 2008, le lézard ne dort pas

vin_Yvorne_Prestige_Badoux.jpgL’année 2010 a fort bien commencé pour Badoux Vins, à Aigle, et son nouvel œnologue, Daniel Dufaux. Une bonne note pour le Murailles 2009 au Concours Vinum, une 5e et une 8e place suisse au concours de chasselas Gutedel Cup, deux médailles d’argent et une d’or au Mondial de Bruxelles. Et, tant au Mondial qu’à la Gutedel, c’est l’Yvorne Cuvée Prestige 2008 qui se place le mieux.


Le terroir de ce chasselas pur souche est idéal, en terrasses sur un cône de déjection bien drainé et largement ensoleillé. La récolte fait une macération pelliculaire longue avant de subir un pressurage lent et doux. La fermentation se passe en barriques, comme l’élevage pendant douze mois avec bâtonnage. Le vin ne fait pas de fermentation malolactique.

Au final, donc, un vin très frais, au nez de tilleul, de miel et d’anis. La bouche poursuit sur une note fruitée avant une finale magnifique et élégante. C’est un chasselas de gastronomie plus que d’apéritif, et il s’accordera bien avec un poisson blanc, une préparation de veau ou un vieux fromage à pâte dure.

Yvorne Cuvée Prestige 2008, 75 cl, 20 fr. 30. Badoux Vins, av. du Chamossaire 18, 1860 Aigle. www.badoux-vins.ch.

08:00 Publié dans Vins | Tags : vin, blanc, chasselas, chablais | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

ciao

Écrit par : chris | 16/05/2010

Les commentaires sont fermés.