Widgets Amazon.fr

« Le programme des soirées vigneronnes de l'Auberge de l'Onde | Page d'accueil | Le Travitana de la Bodega Murviedro »

15/02/2010

La belle aventure d'Oryza.asia

oryzaasia.jpgC’est une romance qui est née lentement mais sûrement, la romance qui lie Sébastien et Sarah Geiser-Lemoine à la cuisine asiatique. En 1999, les deux jeunes amoureux quittent le canton de Neuchâtel pour s’établir à Genève: c’est la découverte des cuisines exotiques. Puis, en 2004, premier voyage en Thaïlande, sac au dos, et premier choc: «J’étais sidérée de voir tant de gargotes et de cuisines à ciel ouvert, raconte Sarah. Nous passions des heures à arpenter les marchés locaux et à goûter 1001 spécialités.»


Puis c’est un voyage de huit mois entre l’Asie, l’Australie et l’Amérique du Sud. Les tourtereaux reviennent à Lausanne mais l’envie est trop forte. En 2007, ils larguent tout pour le Cambodge, «un coup de cœur». Ils y travaillent d’abord pour une ONG à Battambang. Quand ils y retournent, Sébastien trouve un emploi de webmaster à Cambodge Soir. Sarah cherche un job d’employée de commerce, «sans conviction».

L’idée de lancer un magazine dédié à la cuisine asiatique était née en Suisse, elle revient avec force. Il leur faudra sept mois pour concevoir le site, le programmer, le dessiner et amasser suffisamment de matière pour le lancement d’Oryza.asia.

Même si les Khmers sont toujours épatés de ces Européens qui mangent leur cuisine, les contacts leur permettent de recevoir des recettes de tous les pays concernés, grâce à leurs «partenaires», des cuisiniers ou des blogueurs spécialisés.

Egalement au menu d’Oryza, des bonnes adresses qui vont de Lausanne (La Jonque) à Phnom Penh, des idées d’escapades en Asie, un lexique des produits ou des types de cuisine. Evidemment, aujourd’hui, le site n’est toujours pas rentable et le couple vit surtout du salaire de Sébastien. Mais les deux jeunes Suisses espèrent le développer, y insérer un peu de publicité et pouvoir poursuivre leur passion. Même si, avouent-ils, ils ont une petite «période européenne» grâce à un fromage et à des olives rapportés par une amie.

www.oryza.asia


crevettes_the-580x385.jpgCrevettes au thé vert

INGRÉDIENTS pour deux en plat, ou quatre en entrée:

  • 20 grosses crevettes
  • 5 g de thé vert Lung Ching
  • 1 cm de gingembre
  • 1 piment doux
  • 1 brin de citronnelle
  • 2 citrons verts
  • 2 cc de sucre brun
  • 2 cc de sauce poisson.

PRÉPARATION

  1. Coupez la citronnelle en deux dans la longueur puis en morceaux de 3-4 centimètres. Coupez le piment doux en deux dans la longueur puis en fines lamelles.
  2. Pressez les citrons verts, râpez le gingembre, ajoutez les morceaux de citronnelle, le thé, la sauce poisson et le sucre brun. Laissez infuser 1 heure. Puis passez la sauce au chinois.
  3. Décortiquez les crevettes et enlevez le boyau noir. Coupez-les dans le sens de la longueur, puis faites-les griller quelques instants au wok jusqu’à ce qu’elles deviennent roses.
  4. Disposez les crevettes sur des petites assiettes, parsemez de lamelles de piments doux et versez la sauce au thé infusé et citronnelle.

pad_thai-580x434.jpgNouilles sautées Pad Thaï

C’est le plat national thaïlandais. Voici la recette proposée sur Oryza.asia, sachant que chaque famille a la sienne ou presque.

INGRÉDIENTS pour 2 personnes:

  • 150 g de nouilles de riz
  • 6-8 crevettes décortiquées
  • 1 cs de crevettes séchées
  • 80 g de pousses de soja
  • ½ verre de tofu ferme coupé en cubes
  • 1-2 ciboule(s) de Chine coupée(s) en morceaux de 3 cm
  • 1 petite échalote émincée
  • 1 gousse d’ail finement émincée
  • 2 œufs
  • 5-6 cs d’eau
  • 2 cs de cacahuètes grillées
  • huile d’arachide.
  • Pour la sauce:
  • 2 cs de sauce de poisson
  • 1 cs de sauce soja claire
  • 2 cs de purée de tamarin
  • 1 cc de sucre brun.

PRÉPARATION

  1. Déposez les nouilles de riz dans un plat et recouvrez-les d’eau bouillante. Laissez reposer 10-15 minutes puis égouttez-les dans une passoire.
  2. Préparez la sauce dans un petit bol et remuez jusqu’à dissolution complète du sucre. Réservez.
  3. Chauffez le wok, ajoutez 2 cs d’huile, l’échalote et le tofu. Faites dorer le tofu à feu moyen puis ajoutez l’ail, les crevettes et les crevettes séchées. Faites cuire environ 1 minute.
  4. Ajoutez les nouilles puis directement l’eau. Continuez la cuisson à feu moyen jusqu’à ce que les nouilles soient tendres. Incorporez le mélange de sauce puis la ciboule. Mélangez.
  5. Poussez les nouilles sur le côté du wok, ajoutez 1 cs d’huile au fond et faites cuire les œufs (brouillés). Ne mélangez les nouilles et les œufs que lorsque ces derniers sont de consistance ferme.
  6. Retirez du feu. Dressez les nouilles sur deux assiettes et parsemez de cacahuètes grillées.

Le plat est généralement accompagné d’un demi-citron vert, de quelques pousses de soja, de 1 à 2 branches de ciboule et de poudre de piment. Libre à chacun de faire sa petite cuisine en mangeant. On peut également remplacer les crevettes par des morceaux de poulet ou de porc.

Les commentaires sont fermés.