Widgets Amazon.fr

« Le non-filtré, accident devenu spécialité | Page d'accueil | Le programme des soirées vigneronnes de l'Auberge de l'Onde »

06/02/2010

Ne piquez pas mes piquillos!

piquillo_patate.jpgJ’ai une tendresse particulière pour les piquillos. Mais si, les piquillos, ce sont ces petits légumes qui ont la forme d’un gros piment et le goût d’un petit poivron. En Navarre, ils ont même obtenu un label d’origine, le piquillo de Lodosa. On les trouve chez nous dans les supermarchés ou les épiceries en boîte ou en bocal. Car, avant d’arriver, les piquillos sont lavés, grillés, vidés, pelés. En Espagne, on les trouve fourrés de thon ou d’autres choses comme tapas.


Là, je suis tombé sur une petite recette chou tout plein, facile à faire et originale. Comme je ne suis pas égoïste, je vous la prête volontiers… à condition que vous m’invitiez ensuite à déguster la chose. Voici donc les piquillos, purée de pommes de terre et olives.

INGRÉDIENTS pour quatre

  • 1 kg de pommes de terre type bintje
  • 1 feuille de laurier
  • 4 cs d’huile d’olive
  • 1 bouquet de persil plat
  • 100 g d’olives noires dénoyautées
  • 24 piquillos
  • sel et poivre du moulin.

PRÉPARATION

  1. Pelez les pommes de terre, coupez-les en deux, lavez-les et faites-les cuire dans une grande casserole d’eau salée, avec la feuille de laurier, pendant 20 minutes.
  2. Egouttez les pommes de terre, mettez-les dans un saladier. Versez par-dessus l’huile d’olive et écrasez grossièrement à la fourchette.
  3. Lavez et ciselez le persil. Coupez les olives en dés et ajoutez-les à la purée de pommes de terre, ainsi que le persil. Salez et poivrez à votre convenance. Mélangez bien.
  4. Fourrez les piquillos avec la purée de pommes de terre.
  5. Servez froid ou faites dorer les piquillos à la poêle avec un peu d’huile.

Commentaires

Je ne connaissais pas les piquillos, je viens de tester, et c'est approuvé !

Écrit par : belote en ligne | 10/05/2010

Les commentaires sont fermés.