Widgets Amazon.fr

« Les adresses du chef: Eric Gauvin, à l'Auberge communale du Mont-sur-Lausanne | Page d'accueil | Les adresses du chef: François Glauser, de la Croix-Fédérale de Vugelles-La Mothe »

09/01/2010

Ça va, du bocal?

bocaux.jpgIl y a, chez tout cuisinier amateur qui se respecte, le vœu secret d’éblouir ses convives, l’espérance non formulée de sortir grandi de l’épreuve de la cuisine. Alors, pour épater le chaland, le cuisinier amateur ne rechigne pas à la tâche, essaie de trouver la recette qui en jette, d’oser des mariages de goûts audacieux, des présentations rigolotes, quitte même, parfois, à les poster sur son blog histoire d’élargir son auditoire et d’agrandir sa notoriété… Je ne suis pas différent des autres, adorant les louanges mais… flemmard un peu quand même… Alors, quand j’ai feuilleté la petite série de recettes en cartes éditées par Lait Suisse et que je suis tombée sur celle-là, plus vite faite qu’un plat surgelé et jolie comme tout, j’ai craqué. Et je vous l’offre illico.


INGRÉDIENTS pour 1 personne

Bocal No 1

  • 3 petits bocaux à conserve de 3 dl
  • 1 poignée de tomates cerises
  • sel
  • poivre
  • feuilles d’origan
  • 1 cc de crème à rôtir

Bocal No 2

  • 1 filet de poisson du lac de 150 g
  • sel
  • poivre
  • aneth frais
  • 2 dl de bouillon de légumes

Bocal No 3

  • 40 g de riz sauvage
  • 2 dl de bouillon de légumes.

PRÉPARATION

  1. Préchauffez le four à 160o (pas plus, sinon les bocaux pourraient exploser).
  2. Mettez les tomates coupées en deux dans le premier bocal, assaisonnez de sel, poivre et origan et mélangez avec la crème. Fermez le bocal avec le joint en caoutchouc et les crochets.
  3. Assaisonnez bien le filet de poisson des deux côtés, roulez-le et mettez-le dans le deuxième bocal. Remplissez au tiers avec le bouillon. Fermez le bocal.
  4. Mettez du riz sauvage jusqu’à mi-hauteur du troisième bocal, puis remplissez avec du bouillon. Fermez bien.
  5. Posez les bocaux sur une plaque et mettez-les 20 à 25 minutes au four. C’est fini…

Commentaires

En lisant votre recette et la réalisation des petits bocaux, je vous conseille d'essayer le poivre de Kampot!

C'est un ingrédient qui peut paraître anodin au vu de la piètre qualité des poivre de cuisine couramment utilisé mais celui-ci possède de véritables parfum qui sauront vous charmer!

Bon appétit avec le poivre de Kampot!

Écrit par : Poivre de Kampot | 12/01/2010

Bonjour
nous travaillons avec une cooperative de Kampot et distribuons pour la france le fameux poivre noir et blanc car pour le rouge nous attendons patiement la prochaine recolte.le poivre de Kampot est extraordinaire (il a d'ailleurs recu IGP) ............

Écrit par : Marco Polo Trader | 25/01/2010

Les commentaires sont fermés.