Widgets Amazon.fr

« Un vin élevé avec des levures centenaires | Page d'accueil | Les adresses du chef: Michel Theux-Bérucq, au Prieuré de Pully »

21/11/2009

Capitaine en biologie

vin_johanniter_ADETOURER.jpgA Begnins, Reynald Parmelin avait repris la moitié du domaine paternel en 1990, l’agrandissant peu à peu pour arriver aujourd’hui à 11 hectares cultivés au cœur de La Côte. Il y a quinze ans, il convertit l’entier de son exploitation en bio, devenant le premier vin vaudois certifié bio. En fait, il produit une douzaine de vins, allant du chasselas au sauvignon dans les blancs et du pinot noir au merlot dans les rouges. Avec une telle expérience dans le naturel, il n’est pas étonnant que le dernier Grand Prix du vin suisse lui ait décerné le titre de meilleur vin biologique de Suisse pour son Johanniter 2007 2008.


Le johanniter? Un cépage très rare, fruit de croisement entre pinot gris, chasselas, riesling et seyve-villard. Surtout, un cépage résistant aux maladies qui permet d’éviter les traitements chimiques sur le vignoble.

En dégustant le 2008 (le 2007 primé n’est plus disponible), nous avons apprécié ses parfums de citron et de pêche, sa fraîcheur, et une très jolie longueur en bouche. Un vin d’apéro qui s’accorderait également avec un poisson délicat.

Johanniter 2008, 75 cl, 20 fr. 40. La Capitaine, En Marcins, 1268 Begnins. Tél. 022 366 08 46. www.lacapitaine.ch.

07:32 Publié dans Vins | Tags : vin, blanc, la côte, johanniter | Lien permanent | Commentaires (2)

Commentaires

Monsieur Moginier,

nous vous remercions pour votre article paru samedi dans votre journal.

Si je peux me permettre vous avez fait une erreur sur le millésime.
Le Johanniter 2008 a été primé au Grand Prix du Vin Suisse et nous en avons encore à la vente.

Meilleures salutations, dans l'attente de vous accueillir dans nos caves.

Alain SIMON

Écrit par : Reynald Parmelin | 23/11/2009

@ Reynald Parmelin: mille excuses. J'ai mal pris mes notes. C'est bien votre 2008 qui a été primé et que j'ai dégusté.

Écrit par : Dave | 23/11/2009

Les commentaires sont fermés.