30/10/2009

Face à Gastronomia, le salon Gourmet de Genève fera fort

Logo-BOC-Europe-2010.jpgSoutenu par le Sirha de Lyon, le nouveau salon genevois présente des arguments et des stars de poids. A Lausanne, le salon des professionnels de la restauration Gastronomia est à la peine: 15 000 visiteurs en 2008, contre 27 000 en 2006. Avec l’aide des Bâlois de MCH, organisateurs d’IGEHO, il espère se relancer en octobre 2010. Mais la concurrence n’a pas attendu.

Lire la suite

24/10/2009

La crème des desserts

Je vous connais, je sais que vous cherchez toujours la petite recette vite faite et qui en jette (pas terrible, la rime…). Alors, pour vous contenter, je suis allé fouiller le carnet de recettes à couverture noire où sont consignés nos classiques, le genre indémodable qu’on ressort des années plus tard. Et j’ai décidé de vous la faire transalpine, avec un dessert tout bête, à en rester comme deux ronds de flan… Ben, c’est une sorte de flan que cette panna cotta. Une fois votre crème gélifiée, vous pouvez la napper de fruits rouges, de coulis, d’une julienne de kiwis ou de ce qui vous passe par la tête, tant que c’est coloré, sucré et légèrement acidulé.

Lire la suite

Les adresses du chef: Grégory Mercier, à l'Etoile, à La Rippe

Gregory_Mercier.jpgDepuis qu’ils ont repris les rênes de la vénérable Auberge de l’Etoile, La Rippe est devenue une adresse incontournable sur les hauteurs de Nyon. Côté restaurant, le décor est très contemporain, comme la carte habilement moderne de Grégory Mercier, Français d’origine. Le café, lui, est parfaitement dans le ton, clair et lumineux, avec une carte plus modeste mais fort agréable.

Lire la suite

un Languedoc très nature

vin_solen_ADETOURER.JPGBasile Saint Germain a appris son métier de vigneron au Château Latour, en Pauillac, qui n’est pas une mauvaise école. Puis il a créé, en 1995, le Domaine Les Aurelles, dans les Coteaux du Languedoc, près de Pézenas.

Lire la suite

08:00 Publié dans Vins | Tags : vin, rouge, france | Lien permanent | Commentaires (0)

17/10/2009

La châtaigne chablaisienne entame sa reconquête

châtaigne.jpg«Vous savez, on fait d’abord ça par passion. Si c’était pour gagner notre vie, on n’y arriverait pas.» Albin Masson est employé communal à Veytaux. Mais il possède également une petite forêt de châtaigniers au-dessus de Bex. Et, surtout, il est président de la Coopérative castanéicole du Chablais (vaudois et valaisan), qui regroupe des producteurs et commercialise leur récolte.

Lire la suite

Comment j'ai été couronné roi des muffins

muffin_banane_coco.jpgIl y a des fois où je suis un peu monomaniaque. Tenez, l’autre jour, à Vevey, j’ai craqué pour un moule à muffin en silicone, si, si, vous savez, ces moules tout mous et dans lesquels rien ne colle. Ah, vous ne savez pas ce que c’est qu’un muffin non plus? Il faut tout vous expliquer? C’est en quelque sorte la madeleine des Anglo-Saxons, inventée semble-t-il au Pays de Galles avant d’être exportée aux Etats-Unis. On peut y mettre plein de choses, des pépites de chocolat, des fruits, enfin, ce qui nous passe sous la main. J’ai donc épuisé ma petite famille de plein de muffins, testant tout ce qui me passait dans la tête. Mais à vous, cher lecteur, je confierai uniquement mon best-seller du moment, le muffin à la banane.

Lire la suite

Les adresses du chef: David Grappe, au Mont-Blanc, à Lonay

DavidGrappe.jpgDavid Grappe est toujours seul dans la cuisine de son Mont-Blanc de Lonay. Cela ne l’empêche pas de proposer une cuisine de qualité, épaulé par son épouse, Laïla, et un serveur chaleureux. La carte est courte, le tableau noir annonce la couleur: celle d’un excellent rapport qualité-prix, dans un registre de belle cuisine française juste réinventée comme il faut. Avec des accents canailles comme ce pot-au-feu de joues de cochon et foie gras poêlé.

Lire la suite

Noble assemblage à La Côte

Vin_Galisse_A_DETOURER.JPGC’est un domaine chargé d’histoire et d’élégance que celui du Château de Crans-près-Céligny. Cette bâtisse fort élégante fut construite en 1755 par Antoine Saladin, un bourgeois genevois, et elle est toujours dans la famille pour la septième génération, représentée aujourd’hui par Gisèle de Marignac.

Lire la suite

08:00 Publié dans Vins | Tags : vin, rouge, vaud, la côte | Lien permanent | Commentaires (0)

13/10/2009

Les atriaux d'Edgar Bovier... pardon de Bouby

bovier.jpgJ'étais l'autre jour aux vendanges du Lausanne Palace, les plus chics du canton. Et, pour secourir les travailleurs, Edgar Bovier, le chef, avait conconcté un petit buffet bien campagnard. Je suis tombé en amour, comme ils disent au Québec, devant ses atriaux. En fait, c'est la recette de son père Bouby, qui tenait le Buffet de la Gare de Saint-Léonard (VS). Sous la menace (rire), le chef a accepté de me livrer son secret...

Lire la suite

GaultMillau récompense un chef trop modeste

PIERRICK_SUTER_76.JPG«Je ne me suis jamais pris pour le meilleur du monde. Je n’ai rien inventé et je ne vais pas écrire un livre.» Quand il a appris que la nouvelle édition du guide GaultMillau le nommait «promu romand de l’année» et lui attribuait un seizième point (sur vingt), Pierrick Suter a pris la nouvelle avec philosophie: «On ne va pas être malheureux, quand même…» Mais la nouvelle ne va pas bouleverser une carrière que le chef de 44 ans mène avec une tranquille assurance dans son Hôtel de la Gare, à Lucens.

Lire la suite

12/10/2009

Un amour de courge

FAMILLE_JEAN_MAIRET_10.JPGA Bavois, les Jean-Mairet cultivent 90 variétés pour en promouvoir la diversité. Comme toujours, le coup de foudre surgit par hasard, en l’occurrence au coin d’un champ de Bavois. Luc et Christine Jean-Mairet y exploitent une ferme de 35 hectares, entièrement vouée aux grandes cultures: blé, colza, orge, betterave, maïs ou pois. Il y a quelques années, pour décorer les alentours du restoroute qu’il entretient, Luc plante quelques courges. «Parce que c’est joli.»

Lire la suite

Les adresses du chef: Pierrick Suter, de la Gare, à Lucens

Suter.jpgDepuis quinze ans qu’il a repris l’Hôtel de la Gare à Lucens, qui appartenait à la famille de son épouse, Jane-Lise, Pierrick Suter n’a cessé de cultiver son credo: une belle cuisine à des prix raisonnables. De l’assiette du jour à midi à 19 fr. au grand menu à 115 fr., il réussit son coup si bien qu’une large clientèle lui fait confiance, au-delà de la région. Hormis ce bon créneau et cette belle cuisine, la convivialité du couple est un autre atout de l’endroit.

Lire la suite

Comme un poulet à New York

soupepoulet.jpgEtonnant! Les Etats-Unis, qu’on associe davantage au fast-food qu’à la gastronomie, peuvent réserver de fort belles surprises gustatives, voire très rustiques. Parmi celles-ci, la soupe de poulet à la new-yorkaise, ou <i>New York style</i>, pour faire branché. Toute cette cuisine a sans doute été apportée par les immigrants européens pauvres, qui ont amené avec eux ces préparations simples, relativement peu coûteuses et qui plongent dans des racines paysannes.

Lire la suite

Rosé de Champagne

vin_champagnoux_DETOURER.JPGParmi les vignerons orphelins de leur appellation Champagne, Eric Schopfer a trouvé la parade avec malice, puisque son domaine est nommé Le Champagnoux, un joli clin d’œil et une marque non déposée. Il a également sorti dernièrement un vin mousseux – autre clin d’œil – baptisé L’Orphelin, puisqu’il ne pouvait évidemment pas mettre le nom de la commune sur l’étiquette.

Lire la suite

09:58 Publié dans Vins | Tags : vin, rosé, nord vaudois | Lien permanent | Commentaires (1)

Le magnifique livre de cuisine de Didier de Courten

DeCourten.jpg«Quand j’ai vu le livre imprimé, il était exactement comme je l’avais rêvé.» Les yeux bleu profond de Didier de Courten s’éclairent encore davantage. Dans son Hôtel Terminus, à Sierre, il régale un public toujours plus large. Avec 19 au GaultMillau et 2 étoiles au Michelin, le jeune chef est entré dans le cercle restreint des meilleures tables de Suisse. Mais il avait envie de transmettre sa cuisine, «forcément éphémère», à travers un recueil qui lui ressemble. Et, comme le garçon est un perfectionniste, il a passé deux ans et demi à le peaufiner. Le résultat? Magnifique, tout simplement, dans une épure de moyens qui met en valeur la beauté des plats du Sierrois, véritables architectures au service du goût.

Lire la suite

02/10/2009

Les vendanges les plus chics du canton

Palace 004.jpgCe n'est pas pour me vanter (quoique... si, un peu), mais j'ai participé très modestement aux vendanges les plus chics du canton, celles de la vigne du Lausanne Palace. Si, Madame, il y a une vigne au Lausanne Palace, 550 m2, pour être précis, dans une exposition extraordinaire, un coteau qui donne au Sud et qui s'appuie sur un mur de pierre qui reflète la chaleur.

Lire la suite

Un Vaudois vise le Bocuse d’or

cuistoBocuse_09.jpgLes six finalistes du Cuisinier d’or ont été choisis. Ils tenteront de ravir le Trophée national de cuisine artistique avant de viser le Bocuse d’or.

Lire la suite

Un Vaudois au Taittinger

Carcenat.JPGLe prix créé par le célèbre champagne a récompensé un autre cuisinier de Crissier, Benoit Carcenat.

Lire la suite

Leysenoud primé

confiseur2.jpgLa Finale romande et tessinoise des jeunes confiseurs s’est tenue le week-end dernier dans le cadre de la Semaine du goût. Et c’est un Vaudois qui l’a emportée devant sept autres apprentis. Maxime Daujat habite Leysin et a effectué son apprentissage à la Confiserie Moutarlier, à Chexbres.

14:22 Publié dans Divers | Tags : confiseur | Lien permanent | Commentaires (0)

Le paysan: de père nourricier à RMiste

La crise du lait et la révolte du monde paysan m'ont inspiré une réflexion qui a été publiée par 24 heures ce vendredi. Je vous la livre telle quelle.

Lire la suite