Widgets Amazon.fr

« Un Vaudois vise le Bocuse d’or | Page d'accueil | Le magnifique livre de cuisine de Didier de Courten »

02/10/2009

Les vendanges les plus chics du canton

Palace 004.jpgCe n'est pas pour me vanter (quoique... si, un peu), mais j'ai participé très modestement aux vendanges les plus chics du canton, celles de la vigne du Lausanne Palace. Si, Madame, il y a une vigne au Lausanne Palace, 550 m2, pour être précis, dans une exposition extraordinaire, un coteau qui donne au Sud et qui s'appuie sur un mur de pierre qui reflète la chaleur.


Plantée il y a quatre ans par la paire Nicolas Pittet/Pierre-Alain Dutoit, sur une initiative rigolote de Jean-Jacques Gauer, le directeur du Palace, le Merlot est vinifié avant que les quelques centaines de bouteilles ne soient vendus aux enchères pour une bonne oeuvre. On a donc dégusté la première vendange cette année, le millésime 2008, que Pierre-Alain Dutoit a eu l'idée de vinifier en blanc (si, Madame, on peut faire du vin blanc avec des raisins rouges, les Tessinois font ça fort bien).

L'étiquette a été dessinée par Olivier Saudan (qu'on voit ci-dessus en train de vendanger), qui a également offert l'oeuvre originale pour les enchères. Ce Merlot est vieilli en barrique, et la barrique aussi, repeinte par Saudan, sera vendue aux enchères. L'année prochaine, on fera du vrai Merlot rouge, promis.

Comme on est quand même au Palace, les vendanges ont vu défiler du beau monde, depuis Pierre Keller, directeur de l'Ecal et parrain de la manifestation, Lorenz Meyer, président du Tribunal fédéral et président de la commission d'attribution du bénéfice de la vente aux enchères, Olivier Saudan, on l'a dit, et plein de people qui passait par là.

Palace 002.jpg Ci-contre Edgar Bovier, le talentueux chef du Palace, et le "chief operation manager" Jacques Staemplfi surveillent leurs vendangeurs chics.

Commentaires

je me suis permis de te citer dans ma top list ;o)

http://sborgnanera.centerblog.net/6579134-Netvibes

bon courage pour la suite !

Écrit par : sborgnanera | 07/10/2009

Les commentaires sont fermés.