Widgets Amazon.fr

« Gilles Cornut ne presse pas que le raisin et s’en amuse | Page d'accueil | Annick Jeanmairet fait pâtes de velours »

18/09/2009

La jolie carte bistrot du Café de Chavannes

chavannes.jpgEn reprenant le Café de Chavannes, il y a trois ans, Pascal Piot voulait faire un lieu convivial. Sa première pensée était le plaisir. Plaisir de travailler et plaisir à table. Autant le dire en introduction: il a réussi sa mission. Si l’extérieur de la maison ne l’indique pas encore, l’intérieur qu’il a rénové de ses mains est clair et chaleureux, tout de bois brut et de couleurs chaudes. Le café a gardé la tradition bistrot et le midi voit défiler les plats du jour.


La carte proposée par le chef, François Grosjean, un ancien du Raisin, à Cully, est faussement simple. Des classiques que les deux compères ne peuvent plus ôter, comme la langue de veau aux câpres, l’entrecôte de bœuf beurre maison ou le filet de bœuf au vin rouge, par exemple. Et des suggestions qui changent tous les trimestres. Plus un petit menu de saison à 56 fr.

En entrée, le gaspacho au basilic s’accompagnait de gambas fort bien cuites, présentées sur les bords de l’assiette (14 fr.). La terrine de foie gras, classique, était parfaitement réussie, accompagnée d’une petite salade et – ô bonheur – de tranches de vrai pain toastées (18 fr.).

Le tartare de bœuf est réputé, et il ne trahit pas la promesse. Si la viande est coupée assez fin, elle est fort bien assaisonnée, sans le côté doucereux que ce plat a parfois (34 fr.). Et les rognons de veau étaient parfaitement saisis, relevés d’une sauce aux graines de moutarde aussi légère que parfumée. «Je voulais vraiment faire une cuisine de bistrot», affirme le patron, qui a longtemps tenu le XIIIe siècle, à Lausanne. Cuisine de bistrot, oui, mais avec de beaux produits et de belles préparations…

Le service, on l’a dit, est convivial et chaleureux. Quant à la carte des vins, elle propose une petite trentaine de crus, mais tous choisis avec soin en Suisse et en France. Plusieurs sont proposés au verre.

Café de Chavannes, route de la Maladière 40, 1022 Chavannes-près-Renens. Tél. 021 691 22 20. Fermé samedi et dimanche.

Les commentaires sont fermés.